Archive

MISCA: désarmement dans le 5ème arrondissement Bangui

Cette opération intervient après plus d’une semaine des scènes de pillage et de violence enregistrées dans cette localité

 

Les troupes de la MISCA ont procédé, ce mardi 4 février, à une opération de désarmement dans plusieurs quartiers situés dans le 5ème arrondissement de Bangui. Cette opération intervient après plus d’une semaine des scènes de pillage et de violence enregistrées dans cette localité. Tôt le matin, ces militaires ont bouclés le secteur de Yangato, de Miskine ainsi que d’autres quartiers de cet arrondissement. Les habitants de ces localités ont été priés de libérer les lieux. «Ce matin on était surpris de voir notre quartier envahi par des militaires de la MISCA. Ces derniers nous ont fait savoir que c’est pour le désarmement. Ils nous ont intimé l’ordre de sortir du quartier. C’est ainsi que nous avons regagné nos familles qui se trouvent au quartier de combattant en entendant qu’ils terminent leur travail», a dit Jean Eudes Ouakodjo, un habitant de quartier de Yangato

 


© tendanceouest.com
Une colonne des éléments de la Misca dans les rues de Bangui
Joint au téléphone par le RJDH, un officier de la MISCA a affirmé qu’il s’agit d’une opération de désarmement qui est enclenché. «C’est une opération de désarmement, la population n’a pas à s’inquiéter. Nous allons fouiller maison par maison à la recherche des armes de guerre et autres effets militaires que certaines personnes détiennent illégalement», a-t-il dit. Il a par ailleurs justifié le pourquoi de ce désarmement dans ces localités qui, selon lui s’explique par des scènes de pillage, de violence et de conflit entre la communauté musulmane et chrétienne. «Il y a de cela plus d’une semaine que les quartiers du 5ème arrondissement ont connus plusieurs actes de violation des droits humains. Des maisons ont été pillées et des personnes ont été également tuées, d’où nécessité de mettre fin à cela», a précisé l’officier de la MISCA. La même source a aussi promis que ce processus sera élargi dans d’autres quartiers de Bangui, dans les jours avenir. Ce désarmement fait suite après celui du quartier de Boy-Rabe dans le 4ème arrondissement où des milices anti-balaka ont été désarmées par ces mêmes troupes de la MISCA.

 



Commentaire


Retour en haut