Archive

UA: la Guinée équatoriale accueillera le prochain sommet

Le rassemblement des chefs díEtats et de gouvernement africains se tiendra en juin-juillet, trois ans après celui de 2011

 

Après celui tenu à Malabo à la même période en 2011, la Guinée équatoriale abritera le prochain sommet annuel de l'Union africaine (UA) en juin-juillet, d'après une décision prise lors des travaux du 22e sommet de l'organisation panafricaine qui ont lieu cette semaine à Addis- Abeba en Ethiopie. C'est aussi l'une des résolutions de la 24e session ordinaire du Conseil exécutif, instance de concertation des ministres des Affaires étrangères de l'UA réunie depuis lundi 27 janvier dans la capitale éthiopienne. Une décision assurée d'être entérinée par les chefs díEtat et de gouvernement qui se réunissent à leur tour ce jeudi et vendredi pour débattre des problèmes du continent dont les crises et conflits signalés çà et là.

 


© rnw.nl
L'affiche de la précédente réception
Axées sur l'agriculture et la sécurité alimentaire, ces assises consacrent cependant la réflexion à trois crises majeures: le conflit inter-sud-soudanais, le dossier centrafricain et la situation politique en Egypte, objet d'un sommet de haut niveau des chefs d'Etat du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'UA annoncé pour mercredi soir sous la présidence du président guinéen Alpha Condé, a confié Mme Sidibé Fatoumata Camara, ambassadeur de Guinée auprès de l'organisation continentale.

En dehors de cette concertation, deux autres mini-sommets de haut niveau des chefs d'Etat, apprend-on en outre, sont programmés ce même mercredi, sur le Nouveau Partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) dont le comité de pilotage est présidé par le président sénégalais Macky Sall, puis sur le Mécanisme d'évaluation par les pairs (MAEP), instrument dédié à la promotion de la gouvernance en Afrique. Pour la participation à ces rencontres, certains dirigeants du continent sont déjà présentés dans la capitale éthiopienne, dé signée dès la création de l'UA en 2002 pour abriter le premier sommet sur les deux prévus chaque année. Pour l'heure, aucun chiffre n'est communiqué par le protocole de l'Union sur les présences probables ou garanties.

 



Commentaire


Retour en haut