Archive

Les Etats-Unis et la Chine saluent l'élection de Mme Catherine Samba-Panza

Elle est la nouvelle présidente par intérim de la République Centrafricaine

 

Les Etats-Unis se félicitent de l'élection de Catherine Samba-Panza au poste de présidente par intérim de la République centrafricaine (RCA), a déclaré mardi le secrétaire d'Etat américain John Kerry. Les Etats-Unis soutiennent la nouvelle présidente et invitent le peuple de la RCA à collaborer de façon constructive avec elle, à participer au processus politique ainsi qu'à éviter toute recrudescence de la violence, a déclaré M. Kerry dans un communiqué. Première femme à la tête de l'Etat depuis l'indépendance de la RCA, Mme Samba-Panza a une «occasion unique» de faire avancer le processus de transition politique et de réunir toutes les parties pour mettre fin à la violence, a ajouté le haut émissaire américain.

 

La Chine a salué mardi l'élection de Catherine Samba-Panza au poste de présidente par intérim de la République centrafricaine, qualifiant cet événement d'opportunité importante pour améliorer la situation dans le pays. «Sous la direction du gouvernement intérimaire, nous espérons que les parties concernées dans le pays prendront des mesures substantielles afin de sauvegarder la stabilité sociale tout en protégeant les intérêts fondamentaux de la nation et du peuple», a annoncé le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hong Lei lors d'une conférence de presse. M. Hong a appelé l'ensemble des parties dans le pays à oeuvrer pour l'unité nationale et à améliorer la sécurité intérieure et la situation humanitaire dans le but d'établir un environnement propice à la transition politique et à la reconstruction nationale. «La Chine travaillera, dans les limites de ses capacités, avec la communauté internationale pour aider le pays dans ses efforts en faveur de la paix, de la sécurité et du développement», a-t-il ajouté.

La République centrafricaine a souffert de coups d'Etat et de rébellions ces dernières années, particulièrement depuis mars 2013, lorsque la Séléka a chassé le président François Bozizé. Après des mois de violences dans le pays africain en proie à l'instabilité, dans lesquelles 3.000 personnes ont été tuées et 1,6 million d'autres ont été déplacées, M. Djotodia et l'ancien Premier ministre Nicolas Tiangaye ont démissionné faute díavoir pu ramener le calme. Mme Samba-Panza, maire de Bangui, la capitale de la RCA, a donc été élue lundi, 20 janvier 2014, par le Conseil national de transition (CNT, parlement de transition), 10 jours après la démission de l'ancien président par intérim, Michel Djotodia.

Mme Samba-Panza est la première femme élue au poste de président depuis l'indépendance du pays en 1960. A l'issue de cette élection, la nouvelle présidente devrait nommer un Premier ministre, qui constituera un gouvernement d'union nationale.

 



Commentaire


Retour en haut