Archive

Premier discours de Mme Catherine Samba Panza

La nouvelle Président de transition Centrafricaine, l’a prononcée après son élection par les Conseillers de transition

 

Mme la Présidente du CNT
Mesdames et messieurs les Conseillers Nationaux
Mesdames et Messieurs les représentants du Corps diplomatiques et des Organisations internationales
Mesdames et Messieurs.

Chers compatriotes

Grande est mon émotion pour la confiance que vous venez d’accorder à ma modeste personne en m’élisant aux fonction de Chef de l’Etat de la transition afin de conduire le reste de la transition en cours dans l’ultime phase de l’organisation des prochaines élections présidentielles et législatives en vue du retour à l’ordre constitutionnel dans notre pays la RCA.

A cet effet, je voudrai ici remercier du fonds du cœur tous les Conseillers nationaux pour cette marque de confiance. Je remercie également le peuple centrafricain tout entier qui je ne peux m’en douter a applaudi et à accepter l’élection de l’une de ses filles, sœur, et mère comme sa Présidente.

 


© acap-cf.info
Mme Catherine Samba-Panza, Chef d'Etat de la Transition de Centrafrique!
C’est un événement historique qui entre dans les annales de notre pays.

Mes remerciements vont plus particulièrement à l’ensemble de la communauté internationale notamment les Nations unies, l’Union Européenne, l’Union Africaine, la CEEAC, pour sa solidarité et surtout pour les appuis multiformes qu’elle n’a cessé d’apporter au Gouvernement et au peuple centrafricain.

Je mesure à sa juste valeur, la tâche qui m’incombe désormais. Elle est certes lourde mais aussi exaltante.

Dans l’urgence, la priorité des priorités consistes à
1. Arrêter la souffrance de nos populations en leur apportant l’assistance nécessaire dont elles ont besoin et en organisant leur retour à domicile.

2. A restaurer la sécurité et l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire
3. A réconcilier les filles et fils du pays pour relancer les activités dans les secteurs publics et privés.

A compter de ce jour, je suis la Présidente de toutes les Centrafricaines et de tous les Centrafricains, sans exclusive. (applaudissement)

A cet effet, je lance un appel pressant à chacun et chacune d’entre vous pour soutenir l’œuvre de reconstruction de notre chère Patrie.

Je lance notamment un appel vibrant à mes enfants anti-balakas qui m’écoutent. Manifestez votre adhésion à ma nomination en lançant un signal fort de dépôt des armes ! (applaudissement)

A mes enfants ex-selekas qui m’écoutent également. Déposez vos armes !

Aux Forces de Défense et de Sécurité, regagnez vos corps respectifs pour apporter l’appui nécessaire aux troupes de la MISCA et de SANGARIS pour ramener la sécurité et l’ordre public.

Je demande aussi à la communauté internationale qui a été jusqu’ici présente à nos côtes dans ces moments difficiles de continuer à nous appuyer.

Je ne saurai terminer mon propos sans m’adresser à Bilal Désiré Kolingba, mon challenger et aux autres frères et sœurs qui étaient en lice avec moi, que tous nous avions en tête le même objectif à savoir sauver la RCA.
Ils n’ont pas démérité mais c’est la loi de la démocratie

Je reste ouverte et disponible à toute contribution de votre part pour le redressement de notre pays.
Puisse Dieu bénir la RCA
Je vous remercie.

 



Commentaire


Retour en haut