Archive

Cemac: la Guinée Equatoriale ré-ouvre sa frontière terrestre avec le Cameroun

La mesure faisait suite au refus de ce pays de faire appliquer la libre circulation des personnes et des biens dès le 1er janvier 2014

 

La Guinée Equatoriale a décidé de la réouverture de sa frontière terrestre avec le Cameroun fermée depuis le 31 décembre dernier, a-t-on appris samedi après la tenue, à Mongomo, localité du premier pays cité, díune session de la 5ème Commission mixte permanente de sécurité transfrontalière. La radio nationale camerounaise, qui a diffusé cette résolution, n'a pas donné davantage de détails quant aux raisons ayant conduit à la mesure intervenue en fin de semaine dernière.

 


© apa
Cette annonce intervient également au moment où des informations concordantes font état de la poursuite, par des soldats équato-guinéens, d'exactions sur des ressortissants s'étant notamment soldées, le 11 janvier dernier, par le viol d'une Camerounaise de 17 ans dans un camp. Ces rapports tendus ont aussi, régulièrement, été ponctués par des refoulements massifs et parfois dans la brutalité, de ressortissants camerounais de chez le voisin.

En début d'année, les autorités administratives camerounaises de la localité frontalière de Koé-Ossi, jointes au téléphone, avaient indiqué n'avoir pas été notifiées de cette fermeture par leurs voisins. Elles supposaient toutefois que la mesure équato-guinéenne faisait suite au refus de ce pays de faire appliquer la libre circulation des personnes et des biens dès le 1er janvier 2014, décidée en juin 2013 à Libreville (Gabon) par les chefs d'Etats de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC).

Le Cameroun et la Guinée Equatoriale ont signé, le 30 août 2012, un accord portant création d'une Commission mixte permanente de sécurité transfrontalière et le règlement intérieur du comité de suivi des questions consulaires et de sécurité transfrontalière.

 



Commentaire


Retour en haut