Archive

Eudes Dagoulou: «Prolonger mon contrat? Je níy pense même pas»

Líinternational centrafricain reconnait avoir boudé líéquipe à cause de ce problème financier

 

Líinternational centrafricain, Eudes Dagoulou, reconnait avoir boudé líéquipe à cause de ce problème financier et quíil a décidé encore une fois de faire preuve de bonne foi en réintégrant líéquipe en stage non sans menacer de partir si jamais on ne le payait pas.

Peut-on connaitre les raisons de votre absence au début du stage?
Pour être sincère, je níavais pas le moral pour entrer en stage bloqué avec líéquipe à cause de ce problème díargent. Cíest la seule et unique raison qui mía obligé à rester chez moi.

Mais ce problème díargent touche tous les joueurs qui, contrairement à vous, ont répondu à líappel des dirigeantsÖ
Ecoutez! Mon problème ne ressemble pas aux autres joueurs. Jíavais déjà saisi les dirigeants sur cette affaire díargent et ils míont promis de me payer avant cette période de repos. Jíétais sur le point de rallier le Maroc pour aller voir ma femme, mais à cause de ce problème, jíai dû renoncer au voyage et passer toute cette période de repos à espérer toucher mon argent. Montrez-moi un seul joueur du MCO qui a été privé de se rendre chez sa famille durant les fêtes de fin díannée.

 


© maracanafoot.com
Eudes Dagoulou, l'international centrafricain du MC Oran
En fin de compte vous avez intégré le stage sans être payéÖ
Je níavais pas líintention de bouder le stage. Croyez-moi quíil me fallait un peu de temps pour surmonter ma déception. Cíétait plus fort que moi. Les dirigeants míont parlé et je suis revenu à de meilleurs sentiments. Cela prouve que je suis de bonne foi. Néanmoins, jíattends à présent quíils respectent leur engagement et qu'ils nous payent. Faute de quoi, je níhésiterai pas à quitter le stage et demander ma libération tant que le mercato est ouvert.

Vous avez toutefois promis de prolonger votre contrat. Apparemment, vous avez changé díavis, non?
En líétat actuel des choses, je ne pense même pas à cette histoire de prolongation de contrat. Au mieux, je vais terminer la saison et partir. Il est impossible que je continue car je suis au Mouloudia depuis deux saisons et demie, et rien nía changé. On vit les mêmes problèmes. Avec le temps ça devient fatiguant.

Sur le plan technique, vous níêtes plus en forme par rapport aux deux premières saisons. Que se passe-t-il?
Justement, cíest à cause de ce genre de problèmes que je níavais plus le moral. Níoubliez pas aussi que cela fait deux ans que je ne suis pas retourné dans mon pays qui est ravagé par la guerre. Le seul soutien que jíai, c'est de la part des supporters. Mes coéquipiers en sélection qui évoluent au Maroc ont eu líagréable surprise de voir quelques membres de leur famille débarquer chez eux, façon de diminuer leur chagrin. Au MCO, on níessaye même pas de vous consoler.

Votre équipe devra affronter en huitièmes de finale de la coupe díAlgérie, líéquipe de Magra qui évolue en division amateur. Comment voyez-vous ce tirage?
Cíest un tirage clément. On remercie le Bon Dieu car on aurait pu connaitre pire. Néanmoins, on doit prendre très au sérieux cette équipe.

Comment s'annonce le reste du parcours?
Sur le plan personnel, je commence à retrouver ma forme car je joue ces derniers temps dans mon véritable poste. Sinon, la phase retour síannonce difficile. Nous devons bien négocier ce premier virage du championnat.

 



Commentaire


Retour en haut