Archive

Noël: de la peur à la paix!

Ne crains pas... Sois sans crainte... Soyez sans crainte (Matthieu 1 : 20, Luc 1 : 30 ; 2 : 10)

 

Noël, une parenthèse entre la peur et la paix ? Entre la peur inévitable et la paix inaccessible ? Un peu de douceur parmi beaucoup d'amertume ?

Nous voici avec notre inquiétude devant tant de violence et notre lassitude après mille négociations sans succès. Les uns tremblent d'être pères - comme Joseph ! Les autres craignent la perspective d'une maternité - comme Marie ! Et les foules ne savent pas trop ce qui leur arrive - comme les Bergers ! L'Ange effraye avant de conforter; sa Présence autant que sa Parole nous trouvent impréparés. Heureux cependant ceux et celles qui ne prennent pas à la légère les promesses de Dieu. Un enfant inattendu, tout chargé de bénédiction divine

 


© Autre presse
- un Homme providentiel, espéré certes, mais soudain à la porte de l'Histoire, cela a de quoi bouleverser...
" Soyez sans crainte... " nous dit l'Evangile. Par trois fois c'est le message d'En-Haut pour apaiser les peurs d'en-bas; le ciel rassure la terre, Dieu qui connaît l'angoisse de l'homme, décide de la partager. Et déjà la menace de mort du Politique fait fuir en Egypte la sainte famille et cette jeune vie nommée Jésus. Mais aux âmes attentives sont prêtées les intuitions de la Vérité: " ... il dirigera nos pas dans le chemin de la paix " (Luc 1 : 79). A la prophétie de Zacharie répond la louange de Siméon " ... tu laisses ton serviteur s'en aller en paix. " (Luc 2: 29).

Noël, aujourd'hui comme hier, vient dans un monde marqué par la peur et abusé par de fausses paix. Nous voudrions une existence sans heurts, une santé sans failles, des pouvoirs sans compromissions, des foyers sans conflits, une planète sans armes. C'est pourquoi nous culpabilisons jusqu'à nos craintes. Quelqu'un a écrit : " La vraie disposition chrétienne est le calme né du trouble... "

Noël nous apprend à ne pas faire l'économie de ce qui dérange. Il nous engage, sur les pas de l'Enfant bientôt devenu le Christ, " à troubler la fausse paix pour donner la véritable ". Dans chaque dimension de notre vie, Il peut et veut nous initier et nous entraîner à cette expérience qui est le creuset de notre espérance. Car nous savons que la lumière de Pâques est déjà promise sous le clair-obscur de la Nativité: " Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix... " (Jean 14 : 27).

Noël, fête qui tient lieu aussi de seuil au Nouvel-An, veut, avec les chrétiens, aider les hommes à ne pas passer seulement d'une année à l'autre, mais de la peur à la Paix.

Jean-Jacques MAISON

 



Commentaire


Retour en haut