Archive

Coupe Cemac: la Centrafrique est en demi-finale

Considérés comme forfait pour cette compétition, les Fauves de Bas-Oubangui sont arrivés au Gabon et se sont qualifiés pour les demi-finales en battant le Tchad

 

Les demi-finales de la Coupe de la CEMAC auront un curieux invité. Il síagit des Fauves de la République centrafricaine. Attendue à Bitam au Gabon pour prendre part dès le lundi 9 décembre à la 8eme édition du tournoi de football de la Communauté économique et monétaire de la líAfrique centrale, la sélection centrafricaine avait dans un premier temps signifié son indisponibilité en raison de la situation de guerre civile qui prévaut dans le pays. Líorganisation, à líissue díune réunion technique tenue le lendemain, avait même acté le forfait de l'équipe et qualifié du même coup pour les demi-finales le Congo et le Tchad, dont les sélections avaient répondu présent dans les délais. Puis, tout díun coup, les Fauves ont débarqué à Bitam et ont convaincu líorganisation de les réintégrer dans la compétition.

 


Une sélection du onze de Bas-Oubangui
Pour son premier match jeudi 12 décembre 2013, la RCA a surpris les Sao du Tchad sur le score de 1-0, grâce à un but de Moussa Limane. Une victoire synonyme díélimination pour le Tchad qui avait perdu son premier match contre le Congo sur le même score. Avec chacun trois points au classement, Congolais et Centrafricains vont disputer ce lundi 16 décembre, un dernier match pour déterminer le champion et le vice-champion de cette poule B. Toutefois, les Diables rouges du Congo et les Fauves de Centrafrique sont déjà qualifiés pour le second tour. Leurs adversaires pour les demi-finales croisées seront le Gabon et le Cameroun. Le Gabon ayant éliminé la Guinée Equatoriale à líissue du dernier match de la poule A à Franceville hier dimanche 15 décembre par 2 buts à zéro. Le Cameroun qui était exempt síest par la suite qualifié pour la suite de la compétition.

L'appel d'Enza-Yamissi, le capitaine de la sélection centrafricaine
Le milieu de terrain de Valenciennes et capitaine des Fauves de Centrafrique, Eloge Enza-Yamissi, lance un appel à la paix dans son pays, en proie à une situation de guerre civile, alors que ses coéquipiers poursuivent leur aventure en Coupe de la Cemac. «Il faut que les Centrafricains chrétiens et les Centrafricains musulmans arrivent à faire la part des choses et arrivent à ne pas tout mélanger. Il faut ramener la paix dans notre pays. A la base nous sommes un pays qui nía pas grand-chose, voire rien, alors avec ce qui se passe en ce moment en plus, cela va être très difficile díavancer síil níy a pas la paix», a estimé Eloge Enza-Yamissi, dans un entretien accordé à France 24. «Cíest sûr que certains ont perdu des gens de leur famille, des proches et souhaitent se venger. Mais la vengeance ne mène à rien. Il faut ramener la paix, pardonner et essayer díavancer tous ensemble», a conclu le capitaine des Fauves de Centrafrique.

Enza-Yamissi appelle à la paix

 



Commentaire


Retour en haut