Archive

Centrafrique: Attention au dérapage de l'armée française

"L'armée française doit définir d'une manière claire et sans ambiguïté sa mission exacte en RCA"

 

Ce qui se passe en Centrafrique commence à agacer les tchadiens. Une chasse à l'homme perpétrée contre les ressortissants tchadiens installés depuis belle lurette en Centrafrique et qui n'ont rien à voir avec la Séléka ou les anti-Balaka. L'armée française doit définir d'une manière claire et sans ambiguïté sa mission exacte en RCA. Désarmer oui mais pas désarmer juste des musulmans pour les livrer à la vindicte de ceux qui se présentent comme étant des pro Bozizé.

 


© Autre presse
Des captifs tenus en joug par un élément de l'armée française à Bangui
L'intervention française en République centrafricaine a été applaudie et soutenue par la majorité de la communauté internationale , notamment la République centrafricaine dans son ensemble (pouvoir , opposants et hommes armés). Líobjectif est de mettre un terme aux atrocités perpétrées par des hommes armés et d'aider le peuple centrafricain à finir avec la prise du pouvoir par les armes et aller jusqu'à la fin de la transition pacifique pour effectuer des élections libres et transparentes.

Mais les images qui tournent en boucle sur les écrans laissent à désirer. Le fait de procéder aux désarmements ne doit pas donner l' occasion aux soldats français d'humilier les gens. Des personnes en treillis, arrêtés, humiliés, à genoux ou couchés par terre sous les armes, ces images doivent être discrètes pour ne pas heurter. Puisque toute personne arrêtée n'est pas nécessairement impliquée dans des atrocités et attention au dérapage à la somalienne.

 



Commentaire


Retour en haut