Archive

Attaque française contre des miliciens centrafricains

Un nombre indéterminé de miliciens centrafricains en armes a été tué dans des combats avec les forces françaises présentes

 


© AFP
Soldats français à l'aéroport de Bangui, le 8 décembre 2013
Des sources centrafricaines ont indiqué vendredi que les troupes françaises síétaient déployées dans Bangui, la capitale, pour nettoyer les rues des groupes armés, suite à des informations faisant état díun risque de bain de sang qui avait conduit líOnu à autoriser líenvoi díune force díintervention. Ces sources citant des officiers de líarmée française indiquent que líélimination de ces miliciens avait eu lieu non loin de líaéroport de Bangui, après que ces derniers ont ouvert le feu sur de civils. ďNous avons réagi en détruisant leur véhicule », a expliqué un général français. Des avions français ont survolé Bangui vendredi.

Au moins 140 personnes ont été tuées au cours des derniers jours dans des violences sectaires que le gouvernement centrafricain attribue à des personnes restées fidèles à líancien président François Bozizé renversé en mars dernier par une coalition de rebelles dirigée par líactuel président par intérimaire, Michel Djotodia. Depuis lors la tension couvait en République centrafricaine, une situation qui avait conduit la communauté internationale à mettre en garde contre de possibles violences sectaires.

 

 



Commentaire


Retour en haut