Archive

Centrafrique: Le Président Bozizé déplore le comportement de la Communauté Tchadienne

Il est allé à la rencontre de la communauté ce jeudi 23 décembre

 

Le Président de la République, François Bozizé a déploré le comportement incivique caractérisé par la recherche effrénée de líargent, de líintérêt égoïste et partisan, la manifestation du tribalisme et de líethnicisme et de líintégrisme au sein de nos communautés respectives. Cette déclaration est faite jeudi 23 décembre 2010, lors de sa rencontre avec la communauté tchadienne résidante en République Centrafricaine et les hauts cadres Centrafricains au sujet des différentes crises qui affectent les bonnes relations entre les deux peuples.

 


© journaldebangui.com
Le président Bozizé lors de la rencontre avec la communauté tchadienne en Centrafrique
Cependant, le Président François Bozizé a regretté que malgré les efforts de concertation permanente, je constate avec amertume et pincement au cúur les fautes de certains Centrafricains et Tchadiens caractérisées par des vols des bétails, des assassinats crapuleux, des bagarres meurtrières entre les ethnies díéleveurs. A cela viennent síajouter les coupeurs de route et les rebelles. Ces maux constituent les conséquences de longue période de crises militaro-politique qui ont secoué nos deux peuples et qui ont laissé des séquelles encore présentes aux esprits et dans les cúurs. Nous devons combattre ensemble avec force, a expliqué le Président François Bozizé.

 


© journaldebangui.com
Vue de certains membres de la communauté tchadienne présent à la rencontre
Le Président François Bozizé a rappelé que la République Centrafricaine et la république du Tchad ont toujours partagé et partageront ensemble les relations séculaires de solidarité et de fraternité. Cíest pourquoi ma préoccupation de tous les jours est de veiller à ce que les services de líEtat assurent à chacun et à tous la possibilité de circuler librement sur líensemble du territoire, a ajouté le Président François Bozizé. Je souhaite míentretenir avec vous les Hauts représentants de la communauté Tchadienne et les Hauts cadres Centrafricains pour jeter les bases díune réflexion concertée en vue de trouver des solutions durables aux diverses crises qui affectent ces derniers temps les bonnes relations de fraternité entre les peuples Tchadiens Centrafricains, a-t-il poursuivi. Le rôle de líEtat face à tous ces problèmes est díassurer aux peuples la paix et la sécurité individuelle et collective, a-t-il conclu.


Commentaire


Retour en haut