Archive

Bangui: les soldats burundais arriveront bientôt

Les 450 soldats promis à la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA) seront déployés sur toute l’étendue du territoire centrafricain.

 

La déclaration a été faite ce 05 novembre par le Secrétaire général de la CEEAC, l’Ambassadeur Allam-Mi, suite à sa rencontre avec le Président de la transition, Michel Djotodia, au Camp de Roux. Le but de sa mission en RCA est d’accélérer le processus de la mise en œuvre des résolutions issues du dernier sommet de la CEEAC du 21 octobre 2013 à N’Djamena, consacré à la situation à la République centrafricaine.

 


© Diaspora Multimédia & Audiovisuel
Image d'illustration
Selon le Secrétaire général de la CEEAC, «des décisions importantes ont été prises à N’Djamena dans le cadre du communiqué final de cette rencontre. Ma mission consiste à mettre en œuvre ces décisions, en concertation et avec l’appui des autorités de la transition. Je suis rassuré de l’appui du Président de la transition pour la mise en œuvre des dispositions du communiqué final de N’Djamena. La décision qu’il faut immédiatement mettre en œuvre est celle d’accueillir le contingent burundais de la MISCA, de l’équiper et de le projeter à l’intérieur du pays. Ce contingent est composé de 450 hommes. Dans le même temps, il y a la nécessité d’augmenter les capacités de la MICOPAX en la dotant d’une unité aérienne d’hélicoptère. Ces deux décisions vont contribuer à la sécurisation et à la stabilisation de la ville de Bangui et de l’intérieur du pays afin de créer des conditions d’une assistance humanitaire aux populations en détresse et pour protéger cette population contre l’insécurité. L’autre décision importante, mais qui demandera un peu de temps, est l’organisation d’une conférence nationale ou d’un débat national».

 



Commentaire


Retour en haut