Archive

Presse centrafricaine: monitoring du Mardi 05 novembre 2013

Le Sous-secrétaire général chargé des opérations de maintien de la paix, Edmond Mullet, est arrivé ce 04 octobre dans la capitale centrafricaine

 

Nations Unies
Le Sous-secrétaire général chargé des opérations de maintien de la paix, Edmond Mullet, est arrivé ce 04 octobre dans la capitale centrafricaine. Il s’est ensuite entretenu avec le ministre de l’Economie, du Plan et de la coopération internationale, Hassan Abdallah Kadre, assurant l’intérim du ministre des Affaires étrangères. Au centre de la rencontre, la préparation du prochain rapport du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, sur la République centrafricaine. Selon Edmond Mullet, «cette visite de courtoisie a pour but de préparer le prochain rapport du Secrétaire général des Nations Unies au Conseil de sécurité. Nous sommes aussi là pour présenter les différentes options pour appuyer la mission de l’Union africaine (la MISCA). Les Nations Unies pourront assurer le renforcement des capacités de la MISCA afin qu’elle puisse aider à la stabilisation et à la sécurisation du pays. La présentation du rapport du Secrétaire général devant le Conseil de sécurité aura lieu le 18 novembre et une résolution sera ensuite adoptée». Radio Nationale/TVCA

 

Politique
Le président du Conseil National de Transition (CNT), Alexandre Ferdinand Nguendet, a signé le 04 novembre un arrêté portant suspension d’un Conseiller national. Aux termes de cet arrêté, «en application du décret N°13.277 du 26 juillet 2013, Aroune Nabia, désigné Conseiller national, représentant de l’entité Séléka, par arrêté N°007 du 13 mai 2013 et dont la désignation n’est pas entérinée par le décret N°13.277 du 26 juillet 2013, est suspendu de tous les travaux du CNT». Radio Nationale/TVCA

Sécurité
Sur demande des autorités locales de la ville de Bouar, la population qui s’était réfugiée plus d’une semaine à l’Evêché de cette ville a commencé à retourner se chez elle. Ce retour se fait sans le consentement des personnes déplacées. De son côté, l’Eglise catholique a affirmé être disposée à accueillir ces personnes en cas de nouvelle inquiétude. Radio Ndeke Luka

Social et Développement
Le Rapport national sur les Droits de l’Homme présenté par la République centrafricaine à l’assemblée générale du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies a été adopté avec amendement le 31 octobre à Genève (Suisse). Sur 176 amendements adressés à la RCA, 174 ont été acceptés par la délégation centrafricaine, une a été rejetée et la dernière a été renvoyée pour un meilleur avis lors de la 25ème session du Conseil des Droits de l’Homme en mars 2014. Les dossiers ont été défendus par le ministre de la Justice, Arsène Séndé, et le ministre en charge des Droits de l’Homme et de la coordination de l’action humanitaire, Claude Lenga. Ce dernier a réaffirmé la volonté du Gouvernement de transition de tout mettre en œuvre pour assurer la défense et la promotion des Droits humains, conformément aux instruments juridiques internationaux ratifiés par la RCA, malgré le contexte économique et financier difficile. Le membre du Gouvernement a profité de l’occasion pour exhorter la communauté internationale et les agences du système des Nations Unies à appuyer la RCA afin de relever les défis qui s’imposent à elle. Radio Nationale/TVCA

La question de la situation macroéconomique en Centrafrique et dans la sous-région CEMAC a été au centre de la réunion trimestrielle du comité monétaire et financier pour la République centrafricaine, le 04 novembre. Pour le Vice-Gouverneur de la BEAC, les perspectives vont bientôt s’inverser en Centrafrique. Radio Ndeke Luka

Toucher du doigt les différents problèmes qui entravent la bonne marche des établissements de micro finance en RCA et se rendre compte de la facilité d’accès des clients aux opérations bancaires, tel est but de la visite effectuée ce 04 novembre à la Direction des crédits mutuels de Centrafrique par le ministre de l’Economie sociale et de la micro finance, Mathieu Ngoubou. Radio Nationale/TVCA

Après l’Université de Bangui, c’est au tour du Lycée technique de Bangui d’être victime d’acte de vandalisme de la part des ennemies de la jeunesse centrafricaine. Ce cas de vol a eu lieu dans la nuit du 03 au 04 novembre et les malfaiteurs n’ont pas été identifiés. Selon le chef des travaux du lycée technique de Bangui, Sébastien Yandjia, «en faisant le tour, nous avons constaté que ces malfaiteurs ont cassé les portes des magasins et ont emporté les instruments d’essai et de mesure que nous avions utilisé dans le cadre du Baccalauréat, du CAP et du BEP. Ils ont aussi pris 03 générateurs et les consommables. La Police et la Gendarmerie ont été appelées pour les constats». Avec ce vol, les élèves du lycée technique de Bangui sont désormais privés de travaux pratiques. Radio Nationale/TVCA

 



Commentaire


Retour en haut