Archive

Les centrafricains de France préparent une marche pacifique

Le Collectif centrafricain des droits de líhomme CPCA se mobilise une fois de plus ce vendredi 25 octobre de 13h30 à 17h30 dans le 15è arrondissement de Paris

 

Cette marche a pour but la réclamation de 4 points principaux selon les organisateurs. Plus de 7 mois après le début du chaos en Centrafrique, rien nía changé au niveau sécuritaire dans ce pays situé au cúur de líAfrique. Les données statistiques nous disent ceci à ce jour : sur 4,6 millions de centrafricains, 1,6 millions díentre eux sont des déplacés internes et ont affreusement besoin díaide díurgence. Plus de 62 000 personnes ont trouvé refuges dans les pays voisins, là où ils sont persécutés au quotidien et sans soin et véritable protection; 650 000 enfants ne peuvent se rendre à líécole et plus 490 000 âmes soit 10% de la population sont en situation díinsécurité alimentaire alarmante. La République centrafricaine compte plus de 3700 enfants soldats à ce jour.

 


© journaldebangui.com
A titre de rappel, le 24 mars 2013, date marquant le début de la dérive de la RCA vers líabysse de líinsécurité et les atrocités, le Collectif du 11 mai pour la Paix en Centrafrique (CPCA) a été créé dans líurgence pour réclamer le retour de la Paix, la Sécurité et la Justice. Il est aujourdíhui en instance de reconnaissance juridique par líEtat français.

Constitué en une plateforme díassociations, le CPCA síefforce díêtre un groupe de référence dans la promotion et la défense des droits humains en Centrafrique et en perspective, se positionne comme une force de proposition concernant tout sujet qui concourt au développement socio-économique de la République centrafricaine.
Suite aux informations recueillies auprès des organisateurs fondateurs de ce collectif des droits de líhomme, plusieurs manifestations telles que celles du 11 mai, du 29 juin et du 14 septembre ont déjà eu lieu dans la capitale française, qui ont mobilisé massivement la communauté centrafricaine.
La marche du 25 octobre 2013 níest que la suite des actions à mener. Les organisateurs attendent une forte mobilisation de la communauté centrafricaine avant díaller à la rencontre des représentants du Ministère français des affaires étrangères et de líAssemblée nationale.

Líobjectif est de demander à ces autorités de tout faire pour peser dans les grandes décisions au sujet du retour effectif de la paix, du rétablissement de la sécurité sur toute líétendu du territoire, du retrait immédiat des troupes armées non conventionnelles, du renforcement de líeffectif des forces panafricaine et internationale et enfin réclamer la justice pour le peuple centrafricain.
Telles seront leurs revendications lors de cette journée homérique pour les centrafricains díici et díailleurs. Est-ce que les centrafricains de la diaspora en France seront-ils encore une fois au rendez-vous de ce vendredi 25 octobre 2013? Vu líampleur de la situation qui perdure dans ce pays depuis plus de sept mois, la réponse ne peut-être que OUI selon les militants de ce collectif.

 



Commentaire


Retour en haut