Archive

Tchad: Michel Ddjotodia reçu au palais Rose de Ndjamena

Le Président tchadien, Idriss Deby Itno a reçu le Président et le Premier ministre de la transition centrafricaine

 

Les lampions se sont éteints lundi 21 octobre sur le 5ème sommet extraordinaire de la Communauté Economique des Etats de lAfrique Centrale (CEEAC), consacré à la crise centrafricaine. La sous-région de lAfrique centrale sest, une nouvelle fois, engagée à aider les autorités centrafricaines à rétablir la paix et la sécurité en RCA. Après avoir pris part à ce sommet, et noté avec satisfaction, les grandes décisions, le Chef de lEtat de la transition centrafricaine, Michel Djotodia, et son Premier ministre, Me Nicolas Tiangaye, ont tenu à remercier le Président tchadien, président en exercice de la CEEAC, pour son leadership et sa grande contribution pour un retour à la normale à Bangui.

 


© presidencetchad.org
image de la réception au Palais Rose de Ndjamena
Au cours de cette audience, le Chef de lEtat et ses hôtes sont revenus sur les conclusions du sommet de NDjaména, marqué par ce signal fort lancé à tous les éléments armés étrangers qui déstabilisent la RCA. La CEEAC autorise, en effet, lusage de la force pour les désarmer. Le Président de la République a indiqué à Michel Djotodia que le soutien de la sous-région ne lui fera pas défaut. Cest pourquoi, à lissue du sommet de NDjaména, les Chefs dEtat ont décidé de renforcer la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA), qui va recevoir des troupes et un appui aérien.

Autres points abordés: le processus de désarmement et la réorganisation de larmée. Ce sont deux points importants, condition sine qua none, dun retour rapide de la sécurité sur toute létendue du territoire centrafricain. A ce sujet, le Président centrafricain, Michel Djotodia a fait savoir au Chef de lEtat tchadien, quil conduira ce processus à son terme.

Le Chef de lEtat de la transition centrafricaine, Michel Djotodia, et son Premier ministre, Me Nicolas Tiangaye, ont émis le vu de voir, les conclusions issues de ce sommet, apporter un début de solution à la difficile situation sécuritaire et humanitaire en République Centrafricaine.

 



Commentaire


Retour en haut