Archive

Ouagadougou: 20ème anniversaire de líOHADA

Neuf chefs díétat y ont pris part dont Michel Djokodia, chef díEtat de la transition de Centrafrique

 

Ils sont 9 chefs díEtat arrivés à Ouagadougou (Burkina Faso) mercredi 16 octobre 2013, sur invitation du président burkinabé Blaise Compaoré, pour prendre part aux festivités marquant le 20ème anniversaire de l'Organisation pour l'harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA). Il s'agit du président de la république centrafricaine, Michel Djokodia, du président nigérien, Mahamoudou Issoufou, le président de la république du Mali Ibrahim Boubakar KEITA, du président congolais, Dénis Sassou NGuesso, du président togolais Faure Gnassinbé Eyadéma, du président ivoirien, Alassane Ouattara, du président béninois Yayi Boni, le Président du Burkina Faso Blaise COMPAORE et, le premier ministre de la République de Guinée Bissau. les Présidents de la République du Sénégal, du Tchad, du Gabon étaient représentés.

 


© journaldebangui.com
Le président Michel Djotodia parmi les 09 chefs d'Etats africains présents
Pour le président centrafricain, il était question de prendre langue avec ses pairs puisqu'il cíétait sa première participation à ce sommet.

Michel Djotodia est arrivé à Ouagadougou après le président ivoirien, Alassane Ouattara. Il a été accueilli par le Premier ministre burkinabè, Luc Adolphe Tiao. Cíest au moment de quitter le salon díhonneur de líaéroport que le président nigérien Mahamoudou Issoufou foulait le sol burkinabé.

Le sommet des chefs d'Etat a permis de faire le bilan des 20 ans de l'institution, de capitaliser les acquis et de dégager des perspectives pour les prochaines années pour un monde des affaires à même de booster la croissance économique. Avant les chefs díétats, une rencontre des experts suivie de celle des ministres ont eu lieu pour préparer le terrain.

L'OHADA, est née sur la base du Traité de Port-Louis du 17 octobre 1993. Ce 20è anniversaire a pour thème: «OHADA: 20 ans déjà, bilan et perspectives». L'OHADA regroupe 17 pays d'Afrique de l'Ouest, de l'Afrique centrale et de l'Océan indien. Il a pour objectifs de faciliter les échanges commerciaux et les investissements par l'harmonisation du droit des affaires au niveau du continent africain et au-delà.

 



Commentaire


Retour en haut