Archive

Joueur de l’année 2010: Samuel Eto’o est le Ballon d’Or

L’attaquant camerounais de l’Inter Milan vient de recevoir pour la 4ème fois de sa carrière le trophée récompensant le meilleur joueur africain

 

Après 2003, 2004 et 2005, et le long silence des quatre dernières éditions, l’attaquant camerounais de l’Inter Milan, Samuel Eto’o Fils, a enlevé ce lundi 20 décembre pour la 4ème fois de sa carrière le ballon d’or africain récompensant le meilleur joueur africain de l’année. Ce fut au cours d’un gala qui a eu lieu au Caire en Egypte. Crédité d’une année 2010 fabuleuse, le meilleur buteur des phases finales de CAN, encore en activité, doit cette consécration à ses quatre titres de champion du monde des clubs, de Ligue des champions, du Calcio, et de la Coupe d’Italie, avec son club. Ce choix des électeurs de cette compétition du Ballon d’or vient confirmer un sondage mené en les confrères de Rfi auprès des 109 joueurs africains de Ligue 1. Comme prédit par le sondage, le prolongement du classement des votes confirme Gyan Asamoah et Didier Drogba aux 2èmes et 3èmes rangs. Le Camerounais, avec son 4èmes sacre rentre ainsi dans l’histoire comme étant le premier à décrocher à 4 reprises ce titre de meilleur joueur africain. De l’avis de certains analystes, cette consécration n’est que justice faite, vu que ces deux dernières années, Eto’o présentait un tableau de prestation d’ailleurs plus reluisant et constant que les vainqueurs du Ballon d’or.

 


© afriscoop.com
Samuel Eto'o et son ballon en Or
Pourtant éloigné des terrains depuis un semestre, le capitaine des Pharaons d’Egypte, Ahmed Hassan, champion d’Afrique pour la troisième fois consécutive remporte le prix du meilleur joueur évoluant sur le continent. Désigné meilleur joueur de la CAN angolaise en janvier, l’ancien d’Anderlecht a devancé l’attaquant du TP Mazembe, Alain Kaluyituka, meilleur buteur de la Ligue des Champions Orange (à égalité avec le buteur nigérian de l’Espérance de Tunis, Michael Eneramo, non nominé).

Les Corbeaux, qui ont gardé leur couronne continentale, se consoleront avec la distinction de club africain de l’année. Les Black Stars du Ghana se couvrent également de gloire, avec le prix de meilleure équipe nationale d’Afrique pour l’année 2010. Leur coach Milovan Rajevac, qui les conduisit en finale de la CAN et en quarts de finale du Mondial, est le meilleur entraîneur sur le continent en 2010, alors que le meneur de jeu Kwadwo Asamoah (Udinese) repart avec les lauriers du meilleur Espoir.

Plusieurs dirigeants ont enfin été distingués par le «Presidential Award», pour leur engagement dans le développement du football en Afrique. Il s’agit de Samir Zaher (Egypte), Kwesi Nyantakyi (Ghana), Mohamed Raouraoua (Algérie), Jacques Anouma (Côte d’Ivoire), Iya Mohammed (Cameroun), Aminu Maigari (Nigeria) et Kirsten Nemetandani (Afrique du Sud). C^té féminines, la razzia est nigériane, avec la distinction suprême remise à Perpetua Nkwocha, dont les buts ont permis aux Super Falcons du Nigeria, également gratifiés du titre d’équipe de l’année, de remporter cette année leur septième couronne de champion d’Afrique.

 



Commentaire


Retour en haut