Archive

Le Représentant de la «Diaspora-Zone Europe» au CNT

Rapport de mission

 

Communiqué de presse,
Du samedi 21 septembre au vendredi 27 septembre 2013, jíai pris part à la mission Parlementaire et Gouvernementale, initiée par le Conseil National de Transition. Cette mission dans líOuham et líOuham-Péndé a été conduite par Mme Léa KOYASSOUM-DOUMTA, Vice-Présidente du Bureau du Conseil National de Transition, assistée de Maître Blay Eureka Lucille MAZANGUE, Ministre des Affaires Sociales, de la Solidarité nationale et de la promotion du Genre du Gouvernement díUnion Nationale et díEl Hadj OUSMAN SHEOU, Secrétaire Général de la Fédération Nationale des Eleveurs Centrafricains (FNEC), a eu pour objectifs de :
- Rencontrer et écouter les Communautés ;
- Leur apporter des messages de paix ;
- Organiser une réconciliation dans les deux Communautés.

 


© journaldebangui.com
Clotaire Saulet-Surungba, Conseiller national (CNT)
Cette mission, inscrite dans la vision de «LíAppel de Rome pour la Réconciliation et la Paix en Centrafrique», lancé le 09 septembre 2013 à Rome avec la Communauté SANTí EGIDIO, a été très riche en enseignement et informations. Au cours de cette opération díimprégnation des réalités du terrain par la Représentation nationale, des échanges francs ont eu lieu avec les Communautés «Congo», Musulmane, les Chefs militaires de líex-Coalition SELEKA aujourdíhui officiellement dissoute, les Responsables militaires de la FOMAC, les Responsables religieux, les Responsables administratifs, les Humanitaires ainsi que les Chefs de quartier et de village. Deux meetings ont eu lieu le lundi 23 septembre à Bossangoa et à Paoua, le mercredi 25 septembre 2013.

En attendant líélaboration du Rapport Général de cette mission, il faut souligner que les populations de líOuham et de líOuham-Péndé en général et celles de Bossangoa et Paoua en particulier, attendent du Pouvoir central de Bangui, des mesures fortes à mettre en úuvre pour ramener la paix et débarrasser la région de forces non conventionnelles armées et líenvoi sur le terrain des Forces de Défense et de Sécurité conventionnelles à savoir, la Gendarmerie Nationale, la Police Centrafricaine et les Forces Armées Centrafricaines (FACA). Il est temps que le « parisianisme politique centrafricain » prenne fin et que tous les Responsables administratifs et politiques réalisent que Bangui níest pas la République Centrafricaine dont la majorité silencieuse de nos populations souffre terriblement dans líarrière-pays. Il est temps que les onéreuses pérégrinations planétaires cèdent la place à des missions sur le terrain, sur toute líétendue du territoire national.

La délégation parlementaire comprenait les Conseillers nationaux ISSA BI AMADOU, Lamido, Sultan des Peuhls, Rapporteur Général Adjoint du Bureau du CNT, Edgard MBAIKOUA BEMAIDE, 2ème Questeur du Bureau du CNT, Clotaire SAULET-SURUNGBA, Président de la Commission Défense et Sécurité, Mgr Xavier-François YOMBANDJE, Vice-Président de la Commission Population, Genre, Droits Humains et Droit International Humanitaire et la Conseillère nationale Marie Claire MBOLIDI, membre de la Commission Défense et Sécurité.

Pour la délégation gouvernementale, il faut noter la présence de M. Emmanuel DJADA, Chargé de Mission en matière díAction Sociale et Mme Solange ZOCKO, Chargée de Mission en matière de la promotion du Genre.
Pour la FNEC, M. ATA MODIBO, cadre de la FNEC a assisté le Secrétaire Général et le Lieutenant Blaise ENGONE, Chef de mission FOMAC, avec ses éléments Gabonais et Congolais, ont sécurisé notre convoi, à líaller et au retour. Je leur présente toutes mes chaleureuses amitiés panafricaines et mes sincères remerciements.

Sur un tout autre plan, je saisis cette occasion pour porter à la connaissance des Compatriotes de líExtérieur, notamment ceux de France que jíai eu de nouveau, à poser le problème des passeports bio métriques au Gouvernement, à travers Monsieur le Ministre Gaston MACKOUZANGBA, lors des la Conférence des Présidents des Commissions de ce vendredi 27 septembre 2013. Cette réunion a été présidée par le Conseiller National Ferdinand Alexandre NíGUENDET, Président du Conseil National de Transition.

Pour le Centrafrique qui vient.
Centrafricainement vôtre.

Fait à Bangui, le 28 septembre 2013.
Conseiller National Clotaire SAULET-SURUNGBA
Représentant de la Diaspora -Zone Europe au Conseil National de Transition

 



Commentaire


Retour en haut