Archive

L'UA pour un nouveau programme de développement de l'Afrique

Le président en exercice de l'Union africaine, Hailemariam Dessalegn, veut quíil corresponde aux priorités de développement de l'Afrique

 

Dans son discours fait au cours du débat de haut niveau à l'Assemblée générale de l'ONU, M. Dessalegn, qui est également le Premier ministre éthiopien, a indiqué: "Nous espérons énormément que le programme de développement mondial pour l'après-2015 concordera avec nos priorités et besoins de développement". Un programme de développement pour l'Afrique sur les 50 prochaines années vise à réaliser cet objectif fondamental, afin d'éradiquer la pauvreté et d'assurer le développement durable, a-t-il indiqué. "Le XXIe siècle sera le siècle de l'Afrique si nous harmonisons nos efforts pour maintenir et accélérer cette croissance économique", a déclaré M. Dessalegn lors de la deuxième journée du débat général annuel, se disant convaincu qu'une "renaissance africaine" est possible.

 


© un.org
Le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Dessalegn
M. Dessalegn a souligné la nécessité pour l'Afrique d'industrialiser afin d'accélérer sa croissance économique et de générer l'emploi, augmenter les revenus et diversifier les exportations. Il s'est engagé à promouvoir le commerce intra-africain et à redoubler d'efforts pour promouvoir le bien-être global de la société. "Le partenariat stratégique de l'Afrique avec les économies tant développées qu'émergentes s'est élargi et s'est approfondi ces dernières années", a indiqué M. Dessalegn, insistant sur le fait que c'est la voie que l'Afrique souhaite poursuivre. "L'Afrique a besoin de la solidarité de toutes les sections de la communauté internationale et nous espérons que tout le soutien nécessaire sera offert à l'Afrique, dans l'esprit de la Déclaration du Millénaire qui a souligné avec tant de sympathie la situation spéciale de l'Afrique", a-t-il déclaré.

 



Commentaire


Retour en haut