Archive

Centrafrique: Le Général Timothée Malendoma est décédé à l’âge de 75 ans

L’ancien Premier ministre a été Président du parti Forum Civique (FC)

 

L’ancien Premier ministre, Président du parti Forum Civique (FC), le Général Timothée Malendoma est décédé à l’âge de 75 ans à la suite de l’hypertension artérielle, dimanche 14 décembre 2010, au Centre National Hospitalier Universitaire de Bangui. Etant Lieutenant Timothée Malendoma avait joué à l’époque un rôle déterminant dans le coup de force qui a porté le Colonel Jean Bedel Bokassa au pouvoir dans la nuit de St Sylvestre en 1965. Il fut notamment chargé de neutraliser la station de Radio Centrafrique, lors de ce putsch. Ensuite, il fut ministre au lendemain de ce coup de force avant de regagner le siège de la Compagnie multinationale Air-Afrique.

 


© rfi
Le Général Timothée Malendoma
De retour au pays, en 1990, le Général de division Timothée Malendoma, membre du Comité de Coordination pour la Convocation de la Conférence Nationale (CCCCN), est l’un des pétitionnaires de la lettre ouverte au Président Général d’Armée André Kolingba, d’alors demandant l’instauration du multipartisme en Centrafrique. Pendant la période de transition politique de 1992, sous le régime du Président André Kolingba, il fut nommé Premier ministre de Centrafrique du 4 décembre 1992 au 26 février 1993, avant d’être limogé trois mois plus tard en raison de sa prise de position jugée intempestive. Il était le candidat malheureux du Forum Civique à l’élection de présidentielle d’Août 1993. Recevant 2,03%.

Elu aux législative de 1993, député de Mala, son village natal, Timothée Malendoma fit encore un second mandat parlementaire de 1998 à 2003, mais ne fut pas élu en 2005. Ancien Président du Conseil Presbytéral de l’Eglise Réformée du Christ Roi de Bangui, il fut promu par décret présidentiel à titre exceptionnel Général de Corps d’Armée le 24 décembre 2004, par le Président Général d’Armée François Bozizé. Il convient de rappeler que le feu président du Forum Civique, fut l’un des opposants aux régimes d’André Kolingba, d’Ange Félix Patassé et l’actuel président François Bozizé où il est président du Collectif des Forces du Changement (CFC).

 



Commentaire


Retour en haut