Archive

Bangui: Abdoulaye Miskine arrêté et détenu au Cameroun

Bangui et Yaoundé níont pas encore fait de déclaration officielle sur la capture du chef rebelle centrafricain du Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC)

 

Abdoulaye Miskine a été interpellé par des éléments de la Direction de surveillance du territoire (DST) camerounais, lundi 16 septembre. Il serait actuellement détenu dans la capitale camerounaise, Yaoundé, sous haute surveillance. On ignore pour líinstant la suite de la procédure, enclenchée contre ce chef rebelle. Pour leur part, Bangui et Yaoundé ne se sont pas encore ouvertement prononcées sur líarrestation de celui qui faisait partie de líancienne coalition Séléka. Abdoulaye Miskine, était recherché par ses anciens alliés, peu après la prise de Bangui. Il aurait été arrêté dans un hôtel de Bertoua, à líest du Cameroun.

 


© RJDH-RCA
Abdoulaye Miskine
Depuis lors, ce «général» et chef de FDPC opérait avec ses éléments, dans líouest centrafricain, frontalier avec le Cameroun. En avril 2013, un violent affrontement avait opposé sa bande aux éléments de líancienne Séléka. On le donnait même pour mort, tant, il avait été sérieusement touché par des balles lors des combats. Depuis ce moment, Abdoulaye Miskine représentait et continue de représenter, díaprès des sources gouvernementales centrafricaines, un danger pour les régimes de Bangui et de Yaoundé, mais aussi et surtout pour toute la sous-région.

Malgré le fait que la nouvelle de líarrestation de celui qui se faisait appelé Martin Koumtamadji, sous le régime du défunt président Patassé, níait pas été confirmée, des officiels centrafricains ne cachent pas leur satisfaction. Car depuis un moment, des rumeurs couraient à Bangui, quíil serait en train de composer avec celui quíil a fait tomber avec la Séléka, François Bozizé, en vue díune reconquête de pouvoir de Bangui.

 



Commentaire


Retour en haut