Archive

Centrafrique: la Banque Mondiale suspend son financement

La déclaration a été faite lors díune audience entre M. Grégoire Binkert et le ministre de la Sécurité Immigration Emigration et líOrdre Public, Josué Binoua, à Bangui

 

Une délégation de líinstitution financière est arrivée en RCA le 10 septembre et repartira le 16 du même mois. Au cours de son séjour, la mission conduite par M. Grégoire Binkert avait pour objectif díévaluer la situation sécuritaire dans le pays, au lendemain du changement politique intervenu le 24 mars 2013. En tant que Directeur des opérations de la Banque Mondiale région Afrique centrale, M. Grégoire Binkert a annoncé la suspension du financement de tous les projets de développement en cours en République Centrafricaine par son institution en raison de la trop grande insécurité dans le pays.

 


© Autre presse
Grégoire Binkert, Directeur des opérations de la Banque Mondiale
Voilà la décision prise après analyse. Il entend par ailleurs dresser un rapport de sa mission de travail au siège de la Banque Mondiale à Washington. «nous sommes là pour évaluer la situation sécuritaire mais aussi pour voir comment la Banque mondiale va travailler avec le Gouvernement de fait. La Banque mondiale a une politique pour le travail avec ceux qui sont arrivés au pouvoir par des moyens constitutionnels, de coup díétat ou de guerre. Pour le moment on collecte beaucoup díinformations car lorsquíon arrive dans un pays on analyse tous ces critères et un rapport sera envoyé à Washington. Le ministre nous a expliqué la feuille de route pour consolider les avancées et pour sécuriser le corridor Bangui-Garoua Mboulai afin que les recettes douanières puissent rentrer au Trésor public et que les camions puissent passer en toute sécurité.»

Cependant, pour redonner un quelconque espoir, le Directeur des opérations de la Banque Mondiale, Grégoire Binkert a exhorté le gouvernement Centrafricain à síemployer au rétablissement de la sécurité et la paix dans le pays, afin que son institution relance líexécution des projets en cours, un de ses jours. Cíest ainsi que lors de son entretien avec le ministre de la sécurité, M. Gregor Binkert a laissé entendre que, «[líamélioration de la sécurité au niveau de Bangui est un pas positif. On espère que la situation sécuritaire sera améliorée dans les semaines à venir et on décidera des mesures de précaution à prendre car il faut síassurer que les objectifs des projets puissent être atteints]». Il est à signaler que Grégoire Binkert, est Directeur des opérations de la Banque Mondiale de la région de líAfrique Centrale avec juridiction sur le Cameroun, le Gabon, la Guinée Equatoriale et la République Centrafricaine.

 



Commentaire


Retour en haut