Archive

Lancement de la semaine PTPE à Bangui

Les activités relatives à la sensibilisation pour la prévention de la Transmission Parent/Enfant du VIH ont été lancées dans trois sites à Bangui

 

Il síagit díune sensibilisation avec incitation au dépistage volontaire du VIH, exécutée par les ONG telles que le Réseau des Personnes Vivant avec le VIH (RECAPEV), le Réseau des Organisations Nationales de lutte contre le VIH et le SIDA (RONALSI), le Service de PTPE, líAssociation Nationale des Jeunes Filles Actives pour la Solidarité et líONG MAXI-Pauvre en collaboration avec la Direction Générale de lutte contre le SIDA , avec appui financier du Fonds des Nations Unies pour líEnfance (UNICEF).

 


© Remastpca
Lancement sur un des sites à Bangui
Le RONALSI a lancé ses activités au Centre Protestante pour la Jeunesse(CPJ) à travers une journée de briefing avec les leaders des groupes cibles, le RECAPEV à líEglise Baptistes (ANEB) de Gobongo et le Service de PTPE à ouvert ses activités au Centre de Santé de Gobongo avec les enfants touchés par la malnutrition.

Líobjectif de ces activités est de contribuer à réduire la Transmission Parent-Enfant du VIH à moins de cinq pour cent (- de 5%), díici 2016, selon le Cadre Stratégique National qui vise líatteinte des objectifs zéros díici 2015. Selon les dernières enquêtes en 2012, le taux de la transmission Parents-Enfants du VIH síélève à 12%.

Notons quíau 1er trimestre 2013, les Centres de Dépistage Volontaire (CDV) de la région de Bangui ont déjà dépisté 3071 personnes contre 7871 en 1ertrimestre 2012. Selon Mme Kpinda du service PTPE, les raisons de cette baisse sont liées à líinsuffisance des activités de sensibilisation de la communauté par les CDV, au coup díétat ayant entrainé un climat díinsécurité générale dans le pays avec des cas de pillage de certains CDV, à la non capitalisation des données sur le dépistage volontaire qui se fait dans les FOSA qui ne sont pas appuyées par le Fond Mondial par la Direction de Lutte contre les Infections Sexuellement Transmissibles, le Sida, la Tuberculose et le Paludisme. Selon cette dernière, cette activité permettra díaugmenter le nombre des personnes dépistées dans la ville de Bangui.

 



Commentaire


Retour en haut