Archive

Centrafrique: retour au calme à Bangui?

Au lendemain des violences qui ont fait selon un bilan provisoire des sources hospitalières 10 morts et 19 blessés

 

Le quartier Boy Rabe dans le 4ème arrondissement, particulièrement touché par les évènements a aussi retrouvé un calme mais certains de ces habitants continuent à fuir vers d'autres quartiers de la capitale centrafricaine. Un grand nombre s'est réfugié en masse dans la paroisse du quartier et dans un monastère dans le quartier. Dans le centre-ville, les activités ont timidement repris et les administrations sont restées presque toutes désertes. La nuit d'hier a été aussi le théâtre de pillages dans plusieurs maisons où sont entrés des combattants des ex-rebelles du Seleka, la coalition de rebelles qui a renversé Bozizé, à la recherche d'armes et d'effets militaires. Des voitures, des motos, des ustensiles de cuisine, des appareils électro-ménagers ont été emportés, ont affirmé des habitants.

 


© ugo.cn/photo
Bangui, la capitale centrafricaine
Le gouvernement ne s'est pas prononcé sur ces évènements mais le général Moussa Assimeh du Seleka à travers son porte-parole a condamné ces actes et affirmé que les auteurs seront poursuivis et traduits en justice. Il a aussi demandé à ceux qui ont perdu des véhicules et d'autres biens, de se présenter avec les pièces justificatives pour récupération. Une trentaine d'éléments de SELEKA pris en flagrant délit de pillages ont été arrêtés et une vingtaine ont été remis ce jeudi matin au procureur de la République qui, de son côté, assure qu'une enquête a été ouverte.

Le Général Babacar Gueye, chef du Bureau intégré des Nation unies en Centrafrique s'exprimant sur ces évènements hier mercredi a déclaré «qu'il faut que la chaîne pénale se mette en place et que ceux qui contrôlent les hommes armés les maîtrisent». Enfin, une réunion de crise était prévue mercredi après-midi au palais de la Renaissance entre le président Michel Djotodia, investi dimanche dernier, des notables et des représentants des 3 e et 4 e arrondissements de Bangui.

 



Commentaire


Retour en haut