Archive

Livre: «La Danse des Machettes» de Yves Pinguilly

Il est líauteur de plusieurs albums et romans ayant pour cadre la République Centrafricaine dont « Frissons de foot à Bangui» paru en 2010

 

A propos du roman
Le président Bocou Sanfouté est un dictateur d'Afrique Centrale bien établi, mais une fois de plus des rebelles lourdement armés partent du Nord du pays pour tenter de le renverser. Il pense encore être le plus fortÖ seulement voilà, le grand pays Blanc, ancien colonisateur a changé sa politique africaine et pour la première fois depuis les Indépendances, il n'aide pas le dictateur en place à se maintenir! Le dictateur très contrarié, très énervé, fera distribuer à ses milices des machettes, et demandera à son bon peuple de s'armer de flèches, de hachesÖ Pendant ce temps dans la ville où le prix de la bassine de manioc a quadruplé, la vie des plus humbles est de plus en plus difficile.

 


© Jeanne Duparc
Dans ce roman, ironique, fantaisiste malgré les drames, la langue française est souvent volontairement chahutée tant elle est métissé par le parler africain de la rue ; dans ce roman on va de quartier en quartier, de surprise en surprise, avec entre autre la belle Arôme Maggi qui est une bombe anatomique que tous admirent de tous leurs yeux. Mais cette bombe-là passera du côté des rebelles! Le lecteur est invité à participer en coulisses aux négociations de paix qui se tiennent à Friville (Libreville ?) capitale voisine, mais aussi à se mêler à la résistance d'un petit groupe de locataires que l'on veut transformer en déguerpis.

 


© yvespinguilly.fr
Yves Pinguilly
A propos de Yves Pinguilly
Líauteur septuagénaire fait partie díun petit lot de blancs très boucanésÖ Il est un écrivain sans frontière depuis longtemps et il le prouve à chacune de ses publications! Aujourdíhui alors que quelques décennies díécritures et de voyages extraordinaires lui ont fait connaître le monde et particulièrement líAfrique, Yves Pinguilly est líauteur de cent cinquante livres, publiés chez de nombreux éditeurs petits et grands. Il est traduit dans une quinzaine de langues. Il est líauteur de plusieurs albums et romans ayant pour cadre la République Centrafricaine dont «Frissons de foot à Bangui» paru en 2010 et aujourdíhui largement traduit. Il dit avoir toujours écrit de líécriture, sans jamais oublier les belles histoires. Cette phrase que certains ont quelquefois trouvé un peu énigmatique souligne simplement à quel point il croit que tout se joue dans la langue, que líon síexprime pour les enfants ou les autresÖ
Site: www.yvespinguilly.fr


Commentaire


Retour en haut