Archive

ONU: le porte-parole du SG sur la République centrafricaine

Voici les principaux points évoqués le 24 juillet par M. Eduardo del Buey lors de sa conférénce de presse quotidienne

 

Le Porte-parole adjoint du Secrétaire général de líONU, M. Ban Ki-moon a mis líaccent sur la préoccupation de la mission politique des Nations Unies en République centrafricaine (Bureau intégré des Nations Unies en République centrafricaine, BINUCA). Plusieurs informations reçues concernent toujours des violations de droits de líhomme dans ce pays.

 


© un.org
M. Eduardo del Buey, le Porte-parole adjoint du Secrétaire général de líONU
Le 23 juillet, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la République centrafricaine, M. Babacar Gaye, a rencontré des représentants díorganisations non gouvernementales locales chargées de questions de droits de líhomme, qui líont informé que les soldats de la Seleka avaient commis des violations graves de ces droits, notamment des tueries systématiques et des viols de civils. Ils ont aussi indiqué au Représentant spécial que les défenseurs des droits de líhomme étaient visés et menacés par la Seleka. Ces soldats, ont-ils dit, ont tenté à plusieurs reprises díéliminer les preuves de ces abus, pillé et détruit des biens publics, occupé des écoles et recruté des enfants.

La semaine dernière, la Mission a condamné des violations telles que des exécutions extrajudiciaires et des actes de torture commis à Bangui. La Mission a appelé à mettre un terme à ces violations. Elle a demandé aux autorités centrafricaines de poursuivre en justice les auteurs de ces actes et díaccélérer líadoption de mesures visant à améliorer la sécurité.

 



Commentaire


Retour en haut