Archive

Journée de la musique 2013: la nouvelle génération musicale à Bangui

La vision de Docteur Wech, vétéran et ancienne voie d’or de la musique centrafricaine

 

Née vers 1949 à Yaoundé au Cameroun, Michel Darma, allias ’’Docteur Wech’’ a fait ses études primaires à l’école régionale de Yaoundé. Il a fait les études secondaires au collège Burt, toujours au Cameroun. Il est arrivé à Bangui dans les années 1963 et a intégré dans la fonction publique comme agent de recouvrement au service de recouvrement, contrôle et immatriculation, grâce à un diplôme du Brevet des collèges qu’il a obtenu dans la capitale camerounaise. Docteur Wech a également fait le service militaire obligatoire de l’armée centrafricaine en 1969, sous le règne de l’ancien président centrafricain Jean Bedel Bokassa.

 


© RJDH-RCA
Michel Darma, allias ’’Docteur Wech’’
Carrière artistique de ‘’docteur Wech’’
Docteur Wech a débuté sa carrière artistique en 1960 dans l’orchestre ‘’Sonorita jazz’’ au Cameroun. Après son retour au pays en 1963, il a intégré le Centrafrican-Jazz qui avait pour leader le feu Prospère Mayélé. Il a créé son orchestre Ngombéka en 1976, avant de s’unir avec Elvis Evoko en 1982 pour créer l’orchestre Centrafrique sélection. Docteur Zech va intégrer en 1985 le groupe Aimer Jazz International, un groupe musical créé par un centrafricain connu du public par le pseudo Matalaki. C’est finalement en 1990 qu’il va relancer l’orchestre Centrafrican-Jazz où il a été enregistré au Studio Vitamine.

Ce que pense Docteur Wech de la musique actuelle et celle de l’époque
Pour l’auteur compositeur et interprète de Wesh Soldat, la nouvelle génération de la musique centrafricaine évolue bien, mais semble reprendre le même style musical dans presque toutes les chansons. Ce qui explique d’après lui, le manque de créativité chez les jeunes chanteurs malgré leurs efforts. «La nouvelle génération de la musique centrafricaine fait des progrès, mais celle-ci semble reprendre le même style musical dans toutes les chansons», a-t-il fait à l’occasion de la journée internationale de la musique 2013 à Bangui.

Le chanteur vétéran et ancienne voie d’or de la musique centrafricaine a également déploré le fait qu’aucune manifestation n’ait été organisée pour la journée internationale de la musique, en Centrafrique. La fête internationale de la musique est une célébration mondiale annuelle, fêtée le 21 juin, pour honorer l’art musicale et de présenter et créer l’échange international de la culture musicale entre les différents pays. Mais en République centrafricaine, aucune manifestation officielle n’est organisée.

 



Commentaire


Retour en haut