Archive

Centrafrique: Une matinée dominicale mouvementée dans le 4ème arrondissement

Un élément des forces armées centrafricaines a été torturé par des éléments de la Séléka qui ont fait irruption dans ce quartier de la capitale centrafricaine

 

Selon les versions des faits, aux environs de 7 heures du matin, hier dimanche 23 juin, des éléments de la séléka super équipés, ont pris díassaut le quartier Boy Rabe. Certains se seraient installés au niveau du lycée Barthélémy Boganda. Cette «opération» avait pour but, selon une source, «de traquer des éléments díune rébellion qui est en train de se créer au quartier Boy Rabe». Selon cette source, des rumeurs courraient dans la capitale centrafricaine faisant état de la formation díune force opposante au régime sous le nom de Siriri (paix en Sango).

 


© la-croix.com
Image d'illustration
Cíest ainsi que ces éléments de la séléka ont bloqué líaccès audit quartier au niveau du lycée Barthélémy Boganda. Pendant cette opération, un élément des forces armées centrafricaines aurait été torturé par des éléments de la séléka qui líaccuseraient díavoir fait partie de «Siriri». Avec un concert de casserole effectué par la population, des éléments de la FOMAC ont intervenu pour calmer la tension. Une fois de plus, le 4ème arrondissement de Bangui, principalement le quartier Boy Rabe à Bangui, est secoué.

 



Commentaire


Retour en haut