Archive

RCA: Noël Léonard Essongo à propos de la sécurité

Il est le représentant du médiateur dans la crise centrafricaine depuis le mois de février 2013

 

La rencontre entre les deux hommes a eu lieu lundi dernier à Bangui. Mandaté au courant du mois de Février 2013 par le président congolais Denis Sasou Nguesso, cet officier général congolais préside le comité de pilotage et du suivi des accords de Libreville. Dans son propos à la fin du tête-à-tête avec le chef de líEtat centrafricain de la transition, Michel Djotodia Am Nondroko, le général Noël Leonard Essongo, a affirmé que «le rétablissement de la sécurité reste une préoccupation pour ce comité de suivi. Nous sommes là depuis presque 3 mois et cíest la première fois que le comité de suivi local a réussi à rencontrer le chef de líEtat pour échanger avec lui alors que nous pensons le faire le plus souvent, de façon inopportune» a-t-il martelé.

 


© radiondekeluka.org
Le général Noël Leonard Essongo, représentant du médiateur dans la crise centrafricaine
Le général Noël Leonard Essongo a expliqué par ailleurs, selon Radio Ndéké Luka quí«il faut vivre sur place pour savoir quíil y a des incohérences entre ce que líon apprend de líextérieur et ce que líon vit sur place. Mais lorsque vous arrivez, vous ne vous rendez pas compte tout de suite mis à part, le fait quíil y a plein des hommes en tenue dans la ville. Cíest en vivant sur place, quíon se rend compte des incohérences. La sécurité síaméliore progressivement dans le pays, mais beaucoup díefforts restent à faire. Nous avons discuté de cela et nous sommes prêts à trouver ensemble des solutions pour pouvoir améliorer les conditions».

 



Commentaire


Retour en haut