Archive

Centrafrique: Célébration de la fête d’indépendance du Cameroun à Bangui

Elle a été célébrée en présence du Président de la République, Michel Djotodja Am Nondroko, le lundi 20 mai

 

La célébration du 41ème anniversaire de la fête nationale de la République du Cameroun s’est déroulée à Bangui sous le thème «armée et nation pour relever le défi sécuritaire pour un Cameroun émergent». Le diplomate camerounais, Nicolas Nzoyoum a réitéré que son pays souscrit à l’ensemble des recommandations et des différentes résolutions récentes de la Conférence des Chefs d’ Etat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) tenue le 18 avril 2013 à Ndjamena, pour la sortie de la crise en République Centrafricaine. Enfin, il a rendu un vibrant hommage à ses vaillants soldats camerounais qui contribuent résolument au maintien de la paix et de la sécurité dans le cadre de la MICOPAX en Centrafrique.

 


© acap-cf.info
La photo de famille en présence du président de Transition Michel Djotodia
En réponse, le ministre délégué aux Affaires Etrangères, chargé de l’Intégration et de la Francophonie, Anne Victoire Yakoussoubé a salué l’excellence des relations bilatérales et le rôle essentiel qu’ils tiennent dans le cadre de coopération pour le développement. «Depuis l’établissement de ces relations de nombreux domaines sont couverts par cette coopération agissante et mutuellement fructueuse à beaucoup d’égard pour nos deux Etats»,a-t-elle relevé.

Cette coopération, a-t-elle poursuivi, s’étend à des domaines variés dont le transport terrestre reste le plus dominant en raison de son caractère vital qui permet depuis des décennies à la République Centrafricaine de surmonter son enclavement, mais au-delà avec d’autres pays. Il sied de rappeler que la République du Cameroun et la République Centrafricaine sont unies par le lien séculaire et de voisinage. Les deux pays sont membres de plusieurs organisations internationales au cours desquels ils partagent les vues similaires sur les grands problèmes de l’heure.

 



Commentaire


Retour en haut