Archive

Centrafrique: Visite du chef díEtat de transition en Guinée Equatoriale

Michel Am-Nondokro Djotodia a été reçu à Malabo par le président équato-guinéen et par différentes autorités dirigées par le Premier ministre Vicente Ehate Tomi

 

Dans la salle d'honneur du pavillon présidentiel de l'aéroport, S. E. Obiang Nguema Mbasogo et Michel Am-Nondokro Djotodia ont échangé leurs premières impressions et, le soir, un dîner a eu lieu au Palais du peuple à l'occasion de cette visite officielle du président du Conseil national de transition de la République centrafricaine. Lors de cet événement, les deux présidents sont intervenus et ont déclaré leur volonté de renforcer les liens d'amitié, de coopération et de fraternité entre les deux peuples et les deux gouvernements. D'après Obiang Nguema Mbasogo, la visite de son homologue offre l'opportunité d'établir les bases de la coopération et d'adopter les stratégies communes contribuant au maintien de la paix et de la solidarité des peuples africains.

 


© guineaecuatorialpress.com
Michel Djotodia (g) et Obiang Nguema Mbasogo (d), à l'aéroport de Malabo.
Dans la journée du samedi, le président du Conseil national de transition de la République centrafricaine a exprimé sa gratitude au chef d'État et au peuple équato-guinéen pour l'accueil chaleureux, la grande hospitalité et líattention qu'il a témoignée à lui et son cortège, lors de sa première visite officielle en République de Guinée équatoriale. La cérémonie d'adieux a eu lieu au pavillon présidentiel de l'aéroport et a commencé par la signature d'un communiqué. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Agapito Mba Mokuy, a représenté le gouvernement équato-guinéen, tandis que la ministre déléguée des Affaires étrangères, Anne Victoire Yakossobe, a représenté le gouvernement de Bangui.

Le document, lu en espagnol et en français par les membres du gouvernement des deux pays, signale que, lors du séjour de la délégation, les présidents ont tenu une conversation concernant la situation politique, économique et sociale de la République centrafricaine, ainsi que des questions liées aux décisions du dernier sommet extraordinaire de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) par rapport à la situation du pays et concernant les problèmes actuels dans les sous-régions de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) et la CEEAC. La prochaine célébration du cinquantième anniversaire de l'Organisation pour l'unité africaine (OUA)/Union africaine (UA) à Addis Abeba (Éthiopie), ainsi que l'actuelle situation politique internationale, ont été d'autres sujets abordés.

D'après le chef d'État équato-guinéen, il est nécessaire de soutenir les initiatives liées à la prévention et au règlement pacifique des conflits, au respect de la Charte des Nations Unies et de l'UA, à l'indépendance et la souveraineté des États, ainsi qu'à la non-ingérence dans les affaires des autres pays. Pour sa part, le président du Conseil national de transition a félicité le peuple de Guinée équatoriale et son gouvernement pour les transformations actuelles des infrastructures et les grands travaux réalisés dans tout le pays ; ce qui, d'après lui, place notre pays sur le chemin de la prospérité qui caractérise les pays émergents et, de plus, cela pourrait servir de modèle de gouvernement adéquat pour les États amis. Enfin, de retour à Bangui, des adieux chaleureux ont été accordés à la délégation centrafricaine, à l'aéroport.

 



Commentaire


Retour en haut