Archive

Paris: nouvelles consignes pour les touristes français

Le ministère français des Affaires étrangères a publié sur son site internet des conseils pour les voyageurs français à destination de certains pays díAfrique

 

En raison de líenlèvement de 7 touristes français le 19 février 2013 dans le Nord du Cameroun, le Quai díOrsay déconseille aux touristes français de rendre dans la zone frontalière, côté tchadien, avec ce pays, depuis le Lac Tchad jusquíau niveau des villes de Binder et Léré. Pour les voyages au Cameroun, le ministère recommande aux ressortissants français de se référer à une fiche de son site, spécialement conçu sur le Cameroun.

 


© diplomatie.gov
Le site ARIANE du ministère français
Aussi, compte tenu de líengagement des forces françaises et tchadiennes au Mali, une vigilance accrue doit être observée par les Français se trouvant ou se rendant au Tchad. Dans la rubrique Sécurité du site, on peut lire tous les Français de passage, même pour une courte durée et même dans le cadre díun voyage organisé par une société de tourisme, sont invités à se faire connaître (dès leur arrivée) auprès de la section consulaire de líambassade et à síenregistrer sur ARIANE.

 


© diplomatie.gov
Les frontières conseillées et déconseillées
Díautres recommandations concernant les des zones précises y figurent également. Notamment celles concernant les déplacements en zone orange et rouge qui doivent strictement être observées par les touristes. Les régions frontalières du Niger, du Sud-libyen, du Soudan et de la République Centrafricaine, ainsi que la région du Lac Tchad sont formellement déconseillées (zone rouge). En effet selon la France, ces régions, sont des lieux de passage traditionnel des trafics en tous genres, donc sont susceptibles díêtre utilisées comme couloir, voire zone de repli pour certains groupes disséminés en provenance du Nord Mali.


Commentaire


Retour en haut