Archive

Sahara occidental: le Front Polisario fête ses 40 ans

Le mouvement indépendantiste commémore sa création et le déclenchement de la lutte armée pour la libération de líex Sahara espagnol administré par le Maroc

 

Le Front Polisario célèbre, ce vendredi 10 mai, ses 40 ans. Cíest un double anniversaire: celui de la création de ce mouvement indépendantiste et celui du déclenchement de la lutte armée pour la libération de líex-Sahara espagnol, aujourdíhui administré, à 80%, par le Maroc, mais toujours considéré comme un territoire non autonome par les Nations unies. Quarante ans après, líONU peine toujours à rapprocher les deux parties et le Front Polisario continue d'afficher une farouche détermination à continuer le combat. Des parades militaires et civiles ainsi que des animations culturelles sont au menu des festivités de cet anniversaire, au camp díEl Ayoun, de Tindouf. De nombreuses personnalités ont été invitées et il y aura, un représentant du gouvernement algérien, accompagné díune quinzaine de députés algériens (líAlgérie appuie le Polisario). Sera aussi présent, le Premier ministre du Lesotho, à la tête díune importante délégation.

 


© anticolonial.net
Les populations du Sahara attendent depuis bien longtemps
De la lutte du Polisario et de la guerre, 40 ans après, il ne reste plus que d'anciens combattants en treillis qui gardent une poignée de postes militaires au milieu du désert. Il reste également des militaires en civil qui voient grandir leur famille sous une tente dans les camps de Tindouf ainsi que des mines qui, parfois, explosent encore au milieu des sables quand un visiteur imprudent s'aventure. Depuis le 6 septembre 1991, un cessez-le-feu est en vigueur au Sahara. Les armes se sont tues, mais l'action se poursuit toujours: une action plus politique, plus diplomatique. D'abord aux Nations unies, mais aussi dans toutes les grandes capitales où le Front Polisario a un représentant. Une action qui se poursuit également sur le terrain, à savoir dans le Sahara, sous administration marocaine. C'est là Ė dans le Sahara occupé, selon les termes du Front Polisario - que les tensions sont les plus vives.

Territoire désertique peuplé par quelques tribus nomades, il n'a jamais été organisé en État-nation. Il est intimement lié à celle de ses voisins, le Maroc, Mauritanie et l'Algérie. Après quelques tentatives infructueuses au XVe siècle, les Espagnols en font une colonie entre 1884 et 1975. Suite au désengagement de l'Espagne, le territoire est annexé par le Maroc et la Mauritanie; le Front Polisario, un mouvement indépendantiste, entreprend une lutte armée. Le Sahara occidental est aujourd'hui un territoire non autonome selon l'Organisation des Nations unies, revendiqué par le Royaume du Maroc et la République arabe sahraouie démocratique; son statut définitif reste en suspens depuis le cessez-le-feu de 1991.

 



Commentaire


Retour en haut