Archive

Mondial-2014: le match Centrafrique-Afrique du Sud au Cameroun

La Fédération sud-africaine de football annonce que la rencontre se disputera le 9 juin à Yaoundé, pour des raisons de sécurité

 

Qualificatif pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil, le match du groupe A qui doit opposer la République Centrafricaine et líAfrique du Sud le 9 juin 2013 à Bangui, a été déplacé au Cameroun en raison des dures tensions qui émaillent encore le pays, a déclaré la fédération centrafricaine de football. «Líenvironnement est encore trop tendu pour jouer dans ce pays. Cela n'aurait pas pu être possible d'y jouer», a témoigné de son côté Gordon Igesund, sélectionneur de líAfrique du Sud. Ainsi en collaboration avec les deux fédérations nationales, la FIFA a tranché. Les Fauves de líOubangui affronteront les Bafana Bafana à Yaoundé au stade Ahmadou Ahidjou, sur terrain neutre donc. Líheure de cette rencontre níest pas encore connue.

 


© footafrica365.fr
La pelouse du stade omnisports de Yaoundé au Cameroun
La situation en République centrafricaine s'est considérablement dégradée ces dernières semaines après la chute du régime du président François Bozizé, renversé le 24 mars par la rébellion Séléka. Díailleurs, treize militaires sud-africains avaient été tués et 27 blessés dans des combats près de la capitale Bangui alors quíils y étaient en mission de paix

Après trois journées díéliminatoires du mondial 2014, l'Afrique du Sud est 2e du classement du Groupe A avec 5 points, à deux longueurs de l'Ethiopie. La République centrafricaine est 3e, avec trois points. Au match aller, l'Afrique du Sud avait battu 2 à 0 la République centrafricaine.

La délégation centrafricaine avait dû retarder son retour à Bangui alors que les nouvelles venant de la capitale centrafricaine níétaient pas rassurantes. Alors quíils disputaient ce week-end-là, la 3ème journée des éliminatoires du Mondial 2014 avec une défaite face aux Bafana Bafana díAfrique du Sud, les Fauves de líOubangui avaient appris le coup díEtat intervenu dans leur pays. Attendus pour rentrer le dimanche suivant, les Centrafricains étaient toujours en Afrique du Sud. Les professionnels étaient rentrés directement en Europe dans la soirée du lundi tandis que les locaux passaient par le Cameroun. En attendant que la situation se régularise à Bangui.

 



Commentaire


Retour en haut