Archive

Madagascar: Le gouvernement maintient son cap

Sa feuille de route concernant líorganisation des élections, les concertations engagées par le conseil úcuménique des églises chrétiennes de Madagascar seront respectées

 

Le gouvernement communique que le calendrier électoral fixé conjointement par la Commission Electorale Nationale Indépendante pour la transition (CENIT) et les Nations Unies sera respecté sont maintenus vu la loi (...) du 28 décembre 2011 portant insertion dans l'ordonnancement juridique interne de la feuille de route signée par les acteurs politiques Malgaches le 17 septembre 2011. Cette feuille de route stipule que le gouvernement de transition sera chargé de l'administration des affaires courantes du pays et de la mise en place des conditions nécessaires pour des élections " crédibles, justes et transparentes". Le gouvernement rappelle que la feuille de route est devenue une Loi du pays, et quíelle précise que le calendrier électoral est déterminé par la CENI et les représentants des Nations Unies sur la base díune évaluation par une mission díexperts nationaux et internationaux des besoins «pour organiser des élections crédibles justes et transparentes dans les meilleures délais possibles à Madagascar».

 


© tsimokagasikara.wordpress.com
Le Président Ravalomanana ne se présente pas aux élections
Cette précision du gouvernement fait suite aux propositions évoquées lors du dialogue malgacho-malgache en vue de la réconciliation nationale initié par les quatre chefs des églises dans le Conseil úcuménique des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM) le 18 avril dernier, qui a pu réunir près de 620 participants. La majorité des participants a réclamé la mise en place d'une nouvelle transition neutre, d'une présidence collégiale composée des trois anciens chefs d'Etat du président de la transition actuel, d'un gouvernement neutre dirigé par un Premier Ministre doté des pleins pouvoirs et la tenue d'un référendum constitutionnel cette année.

Lundi 22 avril, le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA) a réaffirmé, lors d'une réunion ministérielle tenue à Dar-es-Salaam en Tanzanie, et a réitéré son attachement à la feuille de route, estimant que celle-ci constitue le cadre approprié pour la restauration de l'ordre constitutionnel et le règlement global de la crise que connaît Madagascar. Le CPS a souligné la détermination de l'UA à rejeter toute initiative visant à modifier la feuille de route et le calendrier électoral tel que déterminé par la CENIT avec le soutien de la SADC, de l'UA et des Nations unies, ainsi qu'à prendre des mesures contre tous ceux qui tenteraient de saper les efforts en cours.

 



Commentaire


Retour en haut