Archive

Football: LíUNIFAC se refait une jeunesse à Malabo

La relance des activités de líassociation des fédérations de football díAfrique Centrale (UNIFAC) sera au centre des assises de Malabo

 

L'Afrique centrale discutera de l'avenir de son football à Malabo du 25 au 27 avril. Malabo se prépare pour accueillir pour la première fois, l'assemblée de l'Union des fédérations de football de l'Afrique centrale. Cette assemblée ne síest pas tenue depuis plusieurs années. Pour cette édition qui se veut décisive pour la relance elle sera accueillie par le nouveau président de la Fédération équato-guinéenne de football (FEGUIFUT) Domingo Mituy Edjang. Cette initiative est née de la rencontre tenue à Marrakech (Maroc), lors de l'assemblée générale de la Confédération africaine de football (CAF), avec le secrétaire général de l'UNIFAC. La CAF, dans le but de favoriser le développement du football, a créé il y a quelques années des unions de zones. En Afrique du Nord, se trouve l'UNAF; au Sud, la CECAFA; à l'Est, l'UFOA et au Centre, l'UNIFAC. Cette dernière, même si elle est la sous-région du président de la CAF, ne fonctionne pas comme les autres unions de zones.

 


© taringa.net
Cela ne marche toujours pas
L'institution qui regroupe la Guinée équatoriale, le Cameroun, le Gabon, le Tchad, le Congo Brazzaville, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo et Sao Tomé-et-Prince - huit pays au total Ė nía été dynamique que lors de son instauration en 1999 avec le premier tournoi de jeunes de la catégorie des moins de 17 ans à Libreville (Gabon). Depuis lors, son activité n'a pas été concrétisée sur le terrain. L'UNIFAC, dont le siège se trouve à Libreville et dont le président est Iya Mohamed - président de la Fédération camerounaise de football - a perdu la finalité et les objectifs de sa création. L'injustice, pendant les tournois, et le manque de transparence concernant la gestion économique règnent, ainsi que le fait que certains pays ne paient pas les cotisations des membres. Pour ces motifs, la CAF a suspendu son aide économique. Il est prévu que la réunion de Malabo fixe un nouvel horizon pour l'institution.

 



Commentaire


Retour en haut