Archive

Bangui: la Séléka tire et tue un mototaxi

La population proteste et marche contre les différentes exactions des rebelles. On enregistre aussi des blessés par balles

 

Un jeune homme conducteur de mototaxi a été tué dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 avril par des éléments de la coalition Séléka dans le 8ème arrondissement de Bangui. La population de cette localité a marché ce matin pour protester contre cet incident et les exactions commises par la Séléka dans cette localité. Cinq personnes ont été blessées par balles au moment de la marche, par les éléments rebelles qui ont ouvert le feu sur les manifestants. Le corps de la victime, attaché sur un pousse-pousse, entouré du drapeau de la République centrafricaine, était trainé par les manifestants sur líAvenue des martyrs à Bangui. Ils ont remonté en suite sur líAvenue de líindépendance pour se diriger vers líhôtel Leadger Plazza, résidence provisoire du nouveau président centrafricain autoproclamé, Michel Djotodia.

 


© RJDH-RCA
La marche des jeunes du 8ème arrondissement ce jeudi matin
La foule sera stoppée au niveau du siège de líAssemblée nationale, à environ 500 mètres de líhôtel, par une équipe de la Séléka, constitué en patrouille militaire et les éléments de la Fomac. Les manifestants se sont alors retournés, pour se rendre à la morgue de líhôpital communautaire de Bangui pour y déposer le corps. Díaprès les faits rapportés par les proches parents de la victime, le jeune homme était sur sa moto et rentrait chez lui. Pendant ce temps, les hommes de la Séléka se sont cachés dans un coin de la rue et ont ouvert le feu sur lui. «Quand il est tombé par terre, les assaillants ont pris sa moto et ils sont partis», a relaté la source. «Nous ne pouvons plus supporter les exactions des hommes de la Séléka, cíest pourquoi nous avons décidé de nous rendre avec le corps de notre collaborateur à la résidence du leader de la coalition Séléka, Michel Djotodia, pour que celui-ci nous trouve une solution», a martelé un membre du bureau de líassociation des conducteurs de mototaxi du marché combattant.

Pendant la marche de protestation certains éléments de la coalition Séléka qui détiennent encore les armes et qui sont dans les quartiers de la ville ont tiré sur les manifestants. Cinq personnes ont reçu des balles et se trouvent actuellement à líhôpital communautaire de Bangui. Le délégué des conducteurs de mototaxi de cette localité a également été blessé. Les nouvelles autorités de Bangui ne sont pas encore prononcées sur ce nouvel incident, qui vient síajouter à longue liste díautres, quía connu le pays, depuis la prise du pouvoir par les rebelles de la coalition Séléka.

 



Commentaire


Retour en haut