Archive

Le patriotisme est-il une valeur à promouvoir en Centrafrique?

Le cúur balance entre les célébrations de fins díannées et les prochaines échéancesÖ

 

La République Centrafricaine vibre actuellement au rythme de la fête et des élections. Díune part, la joie, la liesse de célébrer la proclamation et le cinquantenaire de la République; díautre part des interrogations sur le «comment seront les échéances de 2011». Dans les deux cas, il est question díune étape déterminante de notre histoire. Ainsi, pour bien écrire ces événements, les inscrire et les étudier plus tard au chapitre de notre histoire avec fierté, disons que le contexte actuel exige de notre part un vrai patriotisme.

Le patriotisme désigne líattachement sensible, líintérêt et les sacrifices nobles que nous, Centrafricains, consacrons pour le meilleur de notre pays. Il (le patriotisme) se manifeste par notre constante volonté de défendre vaillamment notre pays, de le promouvoir avec clarté, fermeté et détermination. Les exemples des pays dits évolués sont parlants. Ils sont parvenus à un haut niveau de vie économique grâce au sens aigu du patriotisme et de conscience civique fortement assimilés.

 


© leconfident.net
Conséquences: A líétape actuelle de notre histoire, nous devrons promouvoir le patriotisme. Notre sens du patriotisme centrafricain actuellement se veut díabord être une mobilisation collective passant par le TRAVAIL. En Afrique, lorsquíune famille est en fête, cíest tout le village qui síimplique et fait cette fête. Nous devrons coordonner nos efforts pour bien préparer ces festivités et les échéances de 2011.

Ceux qui détiennent les finances des différentes commissions de la fête et des élections doivent les investir à fond pour éviter les failles regrettables. Notre patriotisme et notre sens du patriotisme à promouvoir exigent ici une bonne gestion des ressources et même des personnes afin díéviter les déboires. La fête qui síapproche et les élections du 23 janvier sont une opportunité pour faire connaître notre pays à nos hôtes de la Sous région et au monde. Notre sens du patriotisme se veut ensuite être la dignité. Cette dignité centrafricaine, nous la témoignerons en bien selon notre degré díengagement, de sacrifices consentis et de détermination pour chasser tout ce qui est de nature à nous rabaisser et à faire notre honte : Ordures omniprésentes, routes délabrées, monuments dégradés, polémiques stériles, dissensions et désunion qui síopposent à la toute première valeur de notre devise nationale. Enfin, notre sens du patriotisme à promouvoir se veut être une saine et juste conservation du patrimoine national, par opposition radicale à tout instinct de pillage, díagression, de destruction, de démolition et de vandalisme pour líépanouissement de notre paysÖ

 



Commentaire


Retour en haut