Archive

Besoin de 170 millions de dollars US pour assister les personnes affectées

Cíest le Ďílancement conjoint de líappel humanitaire consolidé annuel et de líappel díurgence 2013íí

 

Líappel a été lancé par le bureau de líorganisation des Nations Unies pour les affaires humanitaires (OCHA) en Centrafrique. La coordonnatrice humanitaire de OCHA Kaarina Immonen, précise que la situation humanitaire est très fragile dans le pays. Elle cite líinsécurité liée au récent conflit, les attaques de certains groupes armées non identifiés ou incontrôlés. Les exactions des éléments de líArmée de résistance du seigneur de Joseph Kony et la persistance du banditisme, dans certaines zones du pays. Par conséquent une partie de la population se retrouve dans une situation díurgence et appelle à une assistance humanitaire dans le plus bref délai, mentionne-t-elle.

 


© hdptcar.net
Le besoin est urgent
«Cíest en réponse à cette situation que le gouvernement centrafricain et les acteurs humanitaires ont convenus de lancer un appel humanitaire. La requête totale pour cet appel est de 170 000 000USD, pour pouvoir couvrir la période allant jusquíà la fin de líannée 2013, les besoins de presque 700 000 personnes affectées par les crises antérieures et au récent conflit déclenché le 10 décembre dernier», a dit Kaarina Immonen. Elle a également fait savoir que les constats relevés à líoccasion des premières évaluations rapides de la situation dans le pays, prouvent que plus díun million de personnes vivant sur le territoire centrafricain pourraient être touchées directement ou encore indirectement par les effets des conflits. «Face à cette situation, un appel díurgence a été également lancé pour la mise en place díun fonds à hauteur de 40 000 000 $, pour porter assistance à cette importante partie de la population, dans les secteurs jugés prioritaires comme la protection et la sécurité alimentaire», a souligné la coordonnatrice humanitaire de OCHA.

 


© binuca
Mme Kaarina Immonen présentant ses lettres de créances au ministre des Affaires étrangères de RCA
Kaarina Immonen a expliqué que la stratégie díappel humanitaire consolidé est le fruit díun processus hautement participatif, qui a permis à tous les acteurs comme le gouvernement, les donateurs et les organisations humanitaires, díévaluer les besoins à travers plusieurs consultations, à savoir líanalyse objective des besoins humanitaires et une stratégie commune de tous les acteurs. Elle a en outre affirmé que «cette stratégie est fondée sur deux objectifs globaux. Premièrement, assurer aux personnes affectées par les conflits et autres crises humanitaires, un accès au service de base pour promouvoir le respect de leurs droits fondamentaux. Et deuxièmement, renforcer les capacités de résilience des personnes affectées et soutenir leur auto-prise en charge». Le 15 février dernier lors díune rencontre avec les journalistes, OCHA a fait savoir que la situation humanitaire dans le pays en 2012-2013 est très déplorable.


Commentaire


Retour en haut