Archive

Transport aérien: Air-Cemac a désormais son siège

Cíest le Congo qui abrite les locaux de la compagnie sous régionale

 

Chose promise, chose due! Le Congo a tenu son engagement de donner un siège à la compagnie aérienne de la communauté Air-Cemac. Le président congolais Denis Sassou N'Guesso avait fait cette promesse à ses homologues. Ainsi, la semaine dernière, le ministre congolais des transports, de líaviation civile et de la marine marchande, Rodolphe ADADA, a remis officiellement les clés de líimmeuble devant abriter la direction de la compagnie, au président du conseil díadministration, le gabonais Etienne Robin Mintsa Mi Owono.Je suis heureux de vous remettre solennellement les clés de ce bâtiment qui sera désormais votre siège, a déclaré Rodolphe ADADA.

 


On attend toujours le programme des vols
La société de transport aérien Air-Cemac aspire à relier les capitales des six pays de la Cemac, puis une vingtaine de capitales africaines, ainsi que six métropoles européennes. Air-Cemac a pour partenaire stratégique et financier principal Air-France. Líentreprise française a contribué à hauteur de 34% dans le capital de la compagnie sous régionale. Les six Etats membres de la Communauté, à savoir, le Cameroun, le Congo, la Centrafrique, le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Tchad détiennent chacun 5% des parts. Le reste du capital revient à 15% à la Banque des Etats de l'Afrique Centrale et à díautres opérateurs privés.

Mais la société a encore pas mal de problèmes à résoudre. Cíest le cas notamment de son programme de vols et de sa flotte. Díailleurs le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de líAfrique centrale (CEMAC), Pierre Moussa, a déclaré la semaine dernière que le début des activités de la compagnie aérienne sous régionale, était suspendu aux négociations engagées avec Air France le partenaire technique de la compagnie. Tout simplement, à l'heure actuelle, les organes dirigeants de l'entreprise air CEMAC sont en train de discuter avec un partenaire, technique en l'occurrence air France a expliqué Pierre Moussa. Déjà annoncé plusieurs fois, le lancement des activités de la compagnie aérienne n'est toujours pas effectif. Cependant, la compagnie disposant déjà d'un cadre légal et physique attestant de son existence, on espère que les choses évolueront dans les prochains mois.

 



Commentaire


Retour en haut