Archive

Planète foot: Geoffrey Kondogbia, le nouveau P. Vieira?

Le Français díorigine centrafricaine devient líune des sensations de la Liga avec le FC Séville

 

Ce soir face à líAtletico Madrid en demi-finale retour de la coupe du Roi (22h), le FC Séville joue sa saison. Seulement 12e de Liga, les Andalous pourront compter sur leur jeune milieu de terrain français, Geoffrey Kondogbia. Formé à líécole lensoise, la même que Raphaël Varane, il est, à 20 ans seulement, comparé à Patrick Vieira par la presse espagnole. A peine 9 mois. Cíest líâge quíavait Geoffrey Kondogbia lorsque son modèle Patrick Vieira a joué son premier match de D1, le 20 octobre 1993 (Nantes 0-0 Cannes, ndlr). Le champion du monde 1998 avait alors 17 ans, et là se trouve le premier point commun avec Geoffrey Kondogbia. Líancien lensois a lui aussi débuté à 17 ans lors d'une vilaine défaite du club calaisien face à líOL, le 21 novembre 2010 (3-1). Après 34 matches de Ligue 1, Lens voit les offres de transfert arriver en quantité pour son joueur díorigine centrafricaine. "Cíest vrai quíil y a eu beaucoup díoffres, mais je souhaitais seulement venir jouer à Séville. Cíest le club qui a montré le plus díintérêt et je savais que le jeu pratiqué ici pourrait me convenir", expliquait Kondogbia au journal ABC en décembre dernier.

 


© nidosevillista.ning.com
Kondogbia, pas titulaire en début de saison, il a fini par avoir sa chance pour ne plus la lâcher
Adaptation difficile
Sa performance face à líEspagne en demi-finale du championnat díEurope des moins de 19 ans (3-3, tab 2-4, le 12 juillet 2012) est sûrement le match qui a convaincu le club andalou. Líaffaire síest conclue autour de 3 millions díeuros seulement et sur la base díun contrat de cinq ans. Comme líun de ses meilleurs amis, Raphaël Varane, un an plus tôt, Geoffrey Kondogbia traverse les Pyrénées. Les débuts síavèrent difficiles pour ce joueur de 19 ans. "Jíai eu du mal à míadapter mais plus le temps passe, mieux je me sens. Aujourdíhui je suis dans de parfaites conditions, en partie grâce à la bonne ambiance au sein du vestiaire", expliquait t-il, toujours dans le quotidien ABC. Depuis quelques semaines, il devient líune des sensations de la Liga. Le FC Séville vit une saison compliquée, et cíest peut-être la raison principale de líéclosion de Kondogbia. Pas titulaire en début de saison, il a fini par avoir sa chance pour ne plus la lâcher.

«Un joueur clé»
Depuis líarrivée díUnai Emery, le 14 janvier dernier, il a même participé à tous les matches du FC Séville, síoffrant son premier but en Liga, face à Grenade (3-0). Un nouveau statut qui níétonne pas Pierre Mankowski. Le sélectionneur des Espoirs voit en lui toutes les caractéristiques d'un Patrick Vieira. "Geoffrey est très important pour nous, je dirai même clé. Notre jeu síarticule autour de lui. Cíest un joueur qui fait partie de la base de travail pour la sélection A plus tard. Il est fondamental, il nous apporte líéquilibre nécessaire", déclarait t-il à la presse espagnole en décembre. Le président de Séville, José Maria Del Nido lía déjà assuré, il souhaite garder sa pépite française pendant longtemps et le voir grandir en Andalousie. Mais une donnée pourrait être décisive, la clause libératoire du jeune français est de 8 millions díeuros et la Juventus aurait déjà fait part díun fort intérêt. Le club turinois, ancien club deÖ Patrick Vieira.

 



Commentaire


Retour en haut