Archive

Environnement: le salon de líénergie solaire síouvre à Marrakech au Maroc

La 2ème édition de líévénement international se déroule du 13 au 16 février 2013

 

Le plus grand rendez-vous B to B sur líénergie solaire en Afrique ouvre ses portes ce mercredi 13 février à Marrakech. Fort du succès de sa 1ère édition, Solaire Expo síest imposé comme étant la référence principale des filières de líénergie solaire au Maroc et en Afrique. Cette édition du Salon se tient sous le signe de la consolidation des acquis et de la confirmation de sa notoriété, bénéficiant au passage du soutien du ministère de líEnergie, des Mines de líEau et de líEnvironnement, et du Ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de l'Aménagement de l'Espace dont les sceaux ont une double signification pour ce salon devenu un hub régional. «Líégide des Ministères nous conforte dans líidée que notre stratégie pour ce salon síinscrit en droite ligne avec les orientations énergétiques du Royaume, mais aussi que les autorités du secteur ont été attentifs à líévolution et le positionnement du salon en seulement deux éditions», se réjouit Rachid Bouguern, Directeur ĖFondateur de Solaire Expo.

 


© journaldebangui.com
Le salon accueille sur un espace díexposition de plus de 2 000 m², plus díune soixantaine díexposants venus des quatre coins du monde (Afrique, Europe, AsieÖ). Vitrine de toutes les filières de líénergie solaire, Solaire Expo met en lumière les potentialités incommensurables du Maroc et de líAfrique, et leur permet díéchanger et de renforcer leur coopération «énergétique» avec le reste du monde. Le Salon «Solaire Expo» est une plateforme B to B et scientifique salutaire au regard du double enjeu de la question énergétique dans líéconomie et le développement durable des pays africains en particulier et du Monde en général. Le taux de participation de la première édition en est, entre autres, une parfaite illustration. En effet, si les nationaux ont été convaincus du projet énergétique du Royaume porté par sa Majesté Le Roi Mohammed VI, les internationaux ont, eux, fait confiance aux potentialités et aux marchés africains.

 



Commentaire


Retour en haut