Archive

Séléka: la société Sucaf de Ngakobo de nouveau pillée

L’acte a eu lieu le 23 janvier dernier. La quasi-totalité du matériel de la société aurait été emportée par les assaillants

 

Selon les informations reportées au RJDH, les locaux de la société de fabrication du sucre, la Sucrerie centrafricaine (Sucaf) ont été attaqués tôt dans la matinée, par une vingtaine de rebelles armés. Les auteurs de ce pillage portaient tous de tenues militaires et se revendiqueraient de la coalition Séléka. Une fois encore, ce sont des «biens» de la Centrafrique qui sont pris à partie et mis à mal. «Lorsqu’ils ont fait irruption dans les locaux de la société, ils ont pris en otage le responsable du magasin et l’assistant de contrôle de gestion», a témoigné une source. Laquelle a expliqué que ceux-ci avaient été passés à tabac, parce qu’ils ont refusé de montrer la caisse de la société. Les rebelles ont alors vidé la caisse du peu d’argent qui sert à payer les agents temporaires de la société.

 


© journaldebangui.com
L'équipe lors de l'inauguration du site de Ngakobo en août 2012
Au bout de quelques heures, un autre groupe de rebelles est arrivé à bord d’un véhicule. Ceux-ci ont à leur tour vidé le restant du matériel de la société. Une source proche de la direction générale de la société joint à Bangui fait mention du vol de trois motos, le stock du sucre, des ordinateurs, des pièces de rechange des machines. La Sucaf, l’unique société de fabrication du sucre centrafricain, avait déjà été pillée le 30 décembre, par les rebelles de la coalition Séléka. Pendant ce pillage, on déplorait également de pertes en vies humaines du coté des rebelles et des jeunes de la localité qui se sont opposés aux rebelles. Des matériels et un important stock du sucre avaient été emportés.

 



Commentaire


Retour en haut