Archive

CAN 2013: Joie à Bangui pour la disqualification du Maroc

Le but égalisateur de Sangweni pour líAfrique du Sud a été une source de cris, de concerts de casseroles, de coups de klaxons dans les rues

 

Le Maroc quitte déjà la CAN 2013. Dimanche soir au Moses Mabhida Stadium de Durban, líaventure des Lions de líAtlas síest brutalement arrêtée après le match nul face à líAfrique du Sud (2-2), lors de la 3e et dernière journée de la phase de poules de la compétition.
Après avoir pourtant mené à deux reprises sur des réalisations de El Adoua (10e) et Namli (82e), les hommes de Rachid Taoussi ont cédé sur des fautes de concentration et ont été rejoints sur des buts de Mahlangu (71e) et Sangweni (86e) pour líAfrique du Sud. Un match nul qui condamne les coéquipiers de Mehdi Benatia, car dans líautre rencontre, le Cap Vert est venu à bout de líAngola (2-1) pour assurer sa qualification.

 


© tempsreel.nouvelobs.com
Scène de liesse et de joie à Bangui (illustration)
A Bangui cíétait la joie car la population a crié «vengeance». Selon quelques avis recueillis cette nuit de dimanche dans les rues de Bangui, le dernier match clé qui devait voir la République centrafricaine à une phase finale de la CAN à Ouagadougou au Burkina Faso avait été arbitré par un marocain. Selon ces centrafricains, cíest à cause des longues prolongations que les Centrafricains níavaient pu obtenir leur ticket pour líAfrique du Sud.

De ce fait, durant les matchs du Maroc ou du Burkina Faso, 9 Centrafricains sur 10 sont en faveur de la défaite de ces deux pays. Ainsi, le but égalisateur de Sangweni pour líAfrique du Sud a été une source de cris, de concerts de casseroles, de coups de klaxons dans les rues de Bangui. Selon les Centrafricains, «il reste le Burkina Faso pour quíils comprennent que le vol níexiste pas en football».

 



Commentaire


Retour en haut