Archive

USA: Barack Obama entame son nouveau mandat

Après avoir été réélu pour un second mandat en novembre dernier, Barack Obama prête serment

 

Les festivités grandioses et publiques consacrant le second mandat du président américain Barack Obama ont lieu ce lundi 21 janvier, en présence de centaines de milliers de personnes en plein air devant le Capitole. Peu avant midi, M. Obama, la main droite levée et la gauche posée sur deux bibles - celle de son lointain prédécesseur Abraham Lincoln, sauveur de l'Union, et celle de Martin Luther King, héraut de la lutte pour les droits civiques - prêtera serment avant de s'adresser à ses compatriotes. Il prononcera pour la seconde fois consécutive, le sermon qui fait de lui, le président de la nation de la plus puissante. «Moi, Barack Hussein Obama, je jure solennellement de remplir fidèlement les fonctions de président des Etats-Unis, et, dans toute la mesure de mes moyens, de sauvegarder, protéger et défendre la Constitution des Etats-Unis.

 


© gala.fr
La prestation de serment le 20 janvier 2009 en plein air devant le Capitole
Déjà dimanche, 20 janvier, seule la famille proche de M. Obama et quelques journalistes avaient assisté dans une pièce de la Maison Blanche, à cette courte cérémonie retransmise en direct par les télévisions. Il avait commencé sa journée par un dépôt de gerbe devant la tombe du soldat inconnu au cimetière militaire national d'Arlington. Il y était accompagné par son vice-président Joe Biden, qui devait quant à lui prêter serment dans sa résidence du nord-ouest de Washington, située dans l'enceinte de l'observatoire naval. La Constitution américaine dispose que les mandats présidentiels démarrent à midi le 20 janvier suivant l'élection. Mais lorsque ce jour tombe un dimanche, la tradition veut qu'une prestation de serment se déroule en petit comité. Une fois le discours prononcé il va devoir se remettre au travail afin díapporter des solutions concrètes aux nombreuses préoccupations des américains.

Une nouvelle équipe pour le nouveau mandat
Sa prestation de serment et son discours d'investiture en public sur les marches du Capitole ce lundi, seront suivis d'un grand défilé sur Pennsylvania Avenue, l'artère qui relie le siège du pouvoir législatif à la Maison Blanche. Et afin de mieux tenir ses promesses électorales, Barack Obama nettement réélu le 6 novembre 2012 pour un deuxième et dernier mandat de quatre ans, devrait síappuyer sur une nouvelle équipe. Parmi les sorties les plus remarquables, celle de Hilary Clinton qui va céder sa place de Secrétaire díEtat au sénateur John Kerry, qui sera le nouveau visage de la diplomatie américaine. Le Républicain Chuck Hagel dont la nomination est contestée arrive au poste de Secrétaire à la Défense. Il pourrait malgré tout se voir confier ce poste. Vu l'importance des batailles à venir sur la dette et les déficits, le futur secrétaire au Trésor Jack Lew, actuellement chef de l'administration présidentielle aura un rôle crucial. La situation financière du pays n'a aucun secret pour cet homme discret, qui a été patron du Bureau du budget sous Clinton et sous Obama. Denis McDonough, 43 ans díorigine irlandaise conseiller adjoint à la sécurité nationale, devrait prendre la tête de l'Administration présidentielle. Avec lui, Obama choisit un intime, totalement loyal, pour un second mandat où la politique étrangère devrait avoir une place importante.

Nouveauté du deuxième mandat, la limousine de Barack Obama a adopté samedi les plaques d'immatriculation officielles du District de Columbia, le territoire siège de Washington, frappées du slogan imposition sans représentation (taxation without representation), adopté par la capitale pour protester contre la non-représentation de ses habitants au Congrès - le District n'étant pas formellement un Etat. Bill Clinton avait été le dernier président à utiliser ces plaques, en soutien à la demande de Washington.

 



Commentaire


Retour en haut