Archive

Cote díIvoire: Fin de périple pour Blé Goudé

Líex leader de la jeunesse ivoirienne en fuite, depuis líarrestation de líancien président Laurent Gbabo, vient díêtre arrêté au Ghana

 

Plus d'un an et demi après la fin de la crise postélectorale ivoirienne, Charles Blé Goudé a été interpellé par Interpol à Accra, au Ghana. L'ancien chef de file des Jeunes patriotes ivoirens était recherché par les nouvelles autorités de son pays díorigine depuis la capture, en avril 2011, de son mentor líancien président Laurent Gbagbo. Depuis, il avait obtenu l'asile au Ghana voisin. Il a été arrêté par huit policiers en civil ghanéens et ivoiriens et forcé à monter dans une voiture. Dans le camp de líancien président Gbagbo, Toussaint Alain, ancien porte-parole à Paris de Laurent Gbagbo a exprimé son inquiétude. Nous sommes profondément inquiets, parce qu'il est au Ghana en tant que réfugié politique. Nous craignons une demande d'extradition, a-t-il fait savoir. Líarrestation de Charles Blé Goudé marque une étape décisive dans le processus de faire juger les responsables supposés des violences postélectorales de 2010.

 


Est-ce la fin de la cavale pour le leader des Jeunes patriotes
Blé Goudé: le nationaliste
Né le 1er janvier 1972 à Niagbrahio, dans líouest du pays, Charles Blé Goudé a, comme la majorité des responsables politiques de la nouvelle génération ivoirienne, fait ses classes au sein de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire - la fameuse Fesci -, à laquelle il adhère en 1990. Un engagement qui lui vaut d'être emprisonné à plusieurs reprises entre 1994 et 1999, la Fesci luttant, à l'époque, aux côtés du Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo pour la démocratisation d'un pays verrouillé par les régimes de Félix Houphouët-Boigny et d'Henri Konan Bédié. Excellent orateur, Charles Blé Goudé est connu pour ses discours ultranationalistes et anticolonialistes, mêlant revendications identitaires et anti-impérialistes. Surnommé "le général de la rue" ou "le général de la jeunesse", le charismatique leader des Jeunes patriotes a très tôt saisi líimportance de tenir les foules. Charles Blé est le plus puissant de tous les ministres car il est capable de mobiliser le peuple, affirmait alors Richard Banégas, directeur de la revue «Politique africaine» interrogé par FRANCE24. Soumis à un régime de sanctions de l'ONU depuis 2006, Charles Blé Goudé est aussi dans la ligne de mire de la Cour pénale internationale (CPI).

 



Commentaire


Retour en haut