Archive

ENERCA: Entre ambitions et difficultés

2013 síannonce prometteuse pour la population centrafricaine, abonnée à líENERCA

 

La société nationale díénergie qui se bat pour le meilleur de la population, a de grandes ambitions pour líannée 2013. En effet, elle devra 10 kwz díélectricité à Boali et à Bangui dont 5 pour la cimenterie de Nzila. Un engagement pris en novembre 2012 par la directrice générale de líENERCA quand Mme Elisabeth Koffio avait fait bénir par líArchevêque de Bangui Mgr Dieudonné Nzapalaïnga, les installations du nouveau barrage de Boali 3. Après cette bénédiction, les travaux avaient été lancés, afin díassurer les termes de sa promesse de fournir à la République centrafricaine, 10 kwz díélectricités.

 


© sozawala
Des installations de l'entreprise à Mbaïki
Cette société díEtat, a fini líannée 2012, en dépit de plusieurs problèmes, avec quelques exploits ineffables. Cíest ainsi quíon voit certaines zones de la capitale centrafricaine qui étaient dans le noir, bénéficier de quelques heures supplémentaires díéclairages à travers la réduction des heures de délestage dans leurs zones. Ces exploits seraient en partie dûs, grâce à líoctroi de la Banque mondiale, díun financement pour la relance des travaux des usines à Boali.

A cet effet, il y a de fortes probabilités quíà partir du mois de novembre 2013, la population bénéficie étroitement de líélectricité avec les 5 kwz restants après les 5 de la cimenterie de Nzila. Cependant, il y a aussi à noter les nombreux cas de vandalisme auxquels est confrontée líENERCA. Ces actes díincivilités ont des effets nocifs sur cette société, la seule díailleurs qui fournisse de líélectricité en République centrafricaine. Il est donc de la responsabilité de tout Centrafricains, díaider cette entreprise à combattre le mal en dénonçant des actes de vandalisme ou de piratage sur des installations de la société ENERCA. Espérons que líappel sera entendu afin de faciliter la tâche à líENERCA díatteindre les objectifs fixés pour líannée 2013.

 



Commentaire


Retour en haut