Archive

Centrafrique: la CEEAC programme une rencontre entre le pouvoir et les rebelles

Les négociations entre les deux parties se dérouleront à Libreville au Gabon prochainement

 

Une semaine après le sommet extraordinaire qui síest tenu dans la capitale tchadienne le 21 décembre dernier, la Communauté Economique des Etats díAfrique Centrale (CEEAC), continue de chercher un moyen de résoudre la crise qui secoue actuellement la Centrafrique. Cíest ainsi que les dirigeants des pays membres de cette communauté préparent une rencontre au cours de laquelle le pouvoir centrafricain et les rebelles Séléka pourront négocier. Díailleurs ce vendredi 28 décembre 2012, des ministres des Affaires étrangères des pays membres de la CEEAC se réuniront à Libreville au Gabon. Il sera question pour eux de se pencher sérieusement sur le dossier centrafricain afin de trouver un moyen de sortir de cette crise. La question díun éventuel renforcement des effectifs de la force díinterposition en Centrafrique (Micopax) sera évoquée.

 


© journaldebangui.com
Rencontre attendue à Libreville
Le 27 décembre 2012 déjà, la CEEAC avait envoyé une délégation dans la capitale centrafricaine pour préparer de futurs pourparlers. Sous la direction du secrétaire général, cette délégation a tenu dès son arrivée des réunions dans les locaux des Nations Unies. Elle a ainsi pour principale objectif de dresser un calendrier des rencontres entre la CEEAC et le Président Bozizé, et entre la CEEAC et la coalition Séléka. En effet, durant son séjour en Centrafrique, la délégation envisage díaller à la rencontre de Michel Djotodia, l'un des principaux leaders de la rébellion dans líarrière pays. Ils espèrent ainsi convaincre toutes les parties díassister à la rencontre de Libreville.
Ces négociations devraient pouvoir réunir le gouvernement centrafricain, les mouvements rebelles et l'opposition démocratique.

 



Commentaire


Retour en haut