Archive

RCA: Une trêve pour célébrer Noël

Les belligérants veulent que les populations puissent rentrer chez elles et célébrer la fête de la nativité

 

La coalition Séléka a annoncé, un arrêt de ses opérations afin de permettre aux populations civiles de regagner leur maison après la prise de Bambari, dimanche. De son côté, le gouvernement continue d'exiger que les rebelles quittent les villes qu'ils occupent avant toute ouverture de négociations. Les rebelles ont passé la journée de lundi à sécuriser la ville de Bambari et les axes menant à l'ouest, vers Grimari, où sont désormais positionnées les forces centrafricaines (FACA). La coalition dit proposer une trêve de Noël afin de permettre aux populations de rentrer chez elles, et demande au FACA de ne pas lancer d'attaque.

 


© afrik.com
Noël des enfants en Centrafrique
Noël des enfants en zone de conflits
Depuis maintenant deux ans, pour que les plus petits puissent retrouver le sourire le jour de Noël, la Fondation Espoir a décidé díoffrir des jouets et de multiples cadeaux aux enfants démunis, le 22 décembre 2012, au Parc du cinquantenaire, à Bangui. 130 enfants venant des huit arrondissements de la ville et des communes de Bégoua et Bimbo ont bénéficié de jouets et cadeaux.Selon Socrate Bozizé, líun des fils du président François Bozizé, il était aussi primordial que la deuxième édition de cette action de la fondation Espoir soit organisée à líintention des enfants des villes des provinces, affectées par les rébellions. Il síagit des enfants de Sikekédé, de Gordil, de TiringoulÖ Toutes les démarches ont été faites. Un avion a même été affrété pour amener ces enfants à Bangui. Malheureusement, suite à la situation tendue qui prévaut encore dans cette partie du pays, líopération de voyage des enfants a dû être annulée. Finalement, seuls les enfants démunis de la capitale ont pu bénéficier de cette offre.

En 2011, la première édition díoffre de jouets aux enfants démunis a été organisée par la fondation Espoir dans líenceinte du Centre de la mère et de líenfant. A cette occasion, 40 enfants démunis dont líâge varie entre 5 à 10 ans, ont bénéficié des jouets pour jouir de la circonstance avec leurs pairs.Toutefois, quand bien même à distance, Socrate Bozizé a dédié cette 2ème édition aux enfants des zones de conflits et compte tout mettre en úuvre pour quíils bénéficient de la troisième édition.

 



Commentaire


Retour en haut