Archive

Cote díIvoire: Une nouvelle équipe dirigeante prend les rênes

Le deuxième gouvernement de líère Alassane Ouatarra vient díêtre formé après le limogeage du précédent

 

Le nouveau gouvernement du président ivoirien, Alassane Ouattara, chargé de restaurer la paix sociale afin de relever líéconomie depuis la crise post électorale de 2010, vient díêtre formé par le chef de líEtat. Celui-ci compte 28 ministres, dont le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, jusque-là chef de la diplomatie et qui fut Premier ministre dans les années 1990 sous la présidence Bédié. Il s'agit d'une équipe un peu resserrée, le précédent cabinet comptait 35 ministres. Des ministères jusque-là séparés et qui semblaient redondants ont été regroupés. Une dizaine de ministres ont été sortis et quatre nouveaux font leur entrée.

 


© facebook.com
Kablan Duncan nouveau premier Ministre de Cote d'Ivoire
Avec 28 membres contre 35 dans le cabinet formé en mars et dissous le 14 novembre dernier pour cause de dissensions dans la coalition au pouvoir, le nouveau gouvernement est à la fois un peu ajusté et rationalisé. Le Rassemblement des républicains (RDR) de M. Ouattara, et dans une moindre mesure son principal allié, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) de l'ex-chef de l'Etat Henri Konan Bédié, se partagent toujours l'essentiel des postes, et les fidèles de M. Gbagbo restent en dehors. Les priorités de ce gouvernement demeurent la sécurité, et la lutte contre la pauvreté. De ce fait, Le dossier sensible de la sécurité reste piloté par le président Ouattara, qui conserve le portefeuille de la Défense et garde auprès de lui un ministre délégué, Paul Koffi Koffi, tandis que l'économiste Daniel Kablan Duncan, 69 ans, Premier ministre, cumule le poste de chef du gouvernement avec celui de ministre de líÉconomie.



Le 14 novembre dernier le chef de líEtat Alassane Ouatarra avait dissout le gouvernement dirigé par Jeannot Kouadio Ė Ahoussou. La présidence avait justifié cette dissolution surprise après le vote du Parti démocratique de Côte d'Ivoire contre un projet de loi sur le mariage. Selon de sources concordantes, La dissolution traduisait aussi de fortes tensions entre le PDCI et le Rassemblement des républicains (RDR) de M. Ouattara, bien au-delà du texte de loi invoqué


Commentaire


Retour en haut